Magazine

Grief d'organe

Publié le 07 octobre 2008 par H26zfgz
L' univers d' Erlendur, inspecteur islandais, baigne dans le sordide. Sa vie privée se réduit à une peau de chagrin. L'environnement de sa fille droguée chevauche celui des malfrats qu'il poursuit. Avec son petit pull en laine guère fantasmant, son collier de barbe donnant un look d'ensemble un peu rasoir, Erlendur manie l'humour glaçant, une arme massacrante face aux crimes "à la con". L'enquête sur un meurtre de routier porté sur la pornographie semble rentrer dans cette catégorie des méfaits bêtes et méchants. En creusant, Erlendur va déterrer une douloureuse affaire vieille de 40 ans tournant autour des frasques d'un gang qui a terrorisé l'île dans les années 70.
En exhumant ce passé aux odeurs rances, Erlendur flanqué de ses deux acolytes Sigurdur Oli (aussi volontaire que maladroit) et Elimborg (aussi efficace qu'anti-sexy) vont pas à pas reconstituer la généalogie d'un crime. En guise d'archives municipales, la lugubre cité des jarres et ses organes trempant dans le formol! Cette histoire glauque, sombre et complexe avec ses magistraux coups de théâtre ne risque pas de chloroformer votre cerveau. Belle adaptation du brillant Indridason

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


H26zfgz Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte