Magazine

Ciel pur

Publié le 07 octobre 2008 par Desiderio

Cet octobre, l'air tranquille

est le portique des rêves,

il me semble que j'achève

un ouvrage malhabile,

couronné de malheur pâle

je suis beau comme une rose,

la dernière, l'hivernale,

au seuil des métamorphoses.

Sous la loque des saisons

bat le coeur invulnérable

de la chaste déraison,

si j'ai peur je suis coupable,

chaque jour le ciel efface

le dessin de mes secrets,

je suis jouet de l'espace

plein de monstres inquiets.

Henri Thomas


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Desiderio 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog