Magazine Photos

Yoanna

Par Michel Bobillier

Yoanna

.

Assister à un concert de Yoanna est une expérience unique. Elle arrive sur scène, commence à jouer quelques notes sur son accordéon et la magie opère tout de suite. En un instant vous vous retrouvez entrainé dans son univers.

Yoanna me fait penser à un funambule sur un long fil suspendu au dessus du vide sans filet. Sur scène, elle ne triche pas, n’utilise aucun artifice et est sincère. D’habitude elle est accompagnée de ses musiciens, mais durant les deux concerts que j’ai vu, elle a affronté le public avec son seul accordéon et sa voix.

Yoanna nous offre de sacrés contrastes.  Elle n’hésite pas rabrouer, avec des noms d’oiseaux, les piliers de bar du fond de la salle pour qu’ils se taisent. Où alors, elle peut descendre de scène et grimper sur une table et chanter à Cappella sans micro. Des instant fragiles, mais tellement sublimes….

Sous ces airs un peu rebelle et un peu de faux dur, se cache une femme très agréable et courtoise. On m’avait conseillé de lui demander l’autorisation de la photographier, sous entendu :  avec elle, on ne sait jamais… Elle est tellement photogénique, j’imagine qu’elle doit être harcelée par les photographes. Spontanément, elle m’a donné l’autorisation. Je lui ai aussi dit que je trouvais beau de sa part de mettre en valeur  ses musiciens par de très belles photos sur sont site Web. Elle m’a dit que c’était normal et m’a aussi expliqué que son grand-père était photographe…

La photographier est aussi un plaisir, elle vous laisse travailler pour autant que vous la respectée, elle joue le jeu en vous offrant un sourire ou une regard et parfois, s’amuse en vous faisant une grimace.

.

.

Yoanna

.

.

Yoanna

.

.

.

WordPress:

J'aime chargement…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Michel Bobillier 121 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines