Magazine

Fais comme les chinois

Publié le 07 octobre 2008 par Silexmt @silexmt

"Pas assez jolie pour la tv": Ils sont diplomates chez Canoë. Plus qu'au Journal de Montréal qui n'a pas hésité à titrer en tête de la une "Trop laide pour la télévision". C'est ben le hournal de mourial ça, faut toujours qu'ils en rajoutent. D'accord, la petite n'est pas exactement une reine de beauté, mais bon, juste dans ma rue il y a au moins quatre flos plus laids qu'elle. Peut-être que le rédacteur en chef est frustré parce que ses rejetons font dur. Non, sérieux, vous devriez les voir, dans la série "il est né la guédille au nez" ils donnent pas leur place.

Bon, les chinois se sont lancés dans le lip-sync, ce qui scandalise l'occident. Avec raison, il y a que les chinois pour nous sortir une fumisterie aussi hollywoodienne. C'est pas ici qu'on ferait des entourloupes pareilles, tout est toujours vrai à la tévé.

Farce à part, c'est quand même pas d'hier qu'on a inventé le lip-sync. Et c'est pas d'hier non plus qu'on a inventé le principe du prête-nom: déjà Shakespeare a été accusé d'avoir servi de chèvre. Et qu'on se rappelle l'affaire Cinar.

Les gens assez beaux ou belles pour l'écran ne représentent pas une majorité de la population, pas plus que ceux qui possèdent une belle voix juste. Et le talent pour l'écriture de chansons n'est pas donné à tout le monde, sans parler de celui de danser. Essayez maintenant de calculer la proportion de la population qui ont tout ça à la fois: il doit pas en avoir gros. Au rythme où l'industrie de l'entertainment nous pond ses instant pop stars, faudrait vraiment être naïf pour s'imaginer qu'ils coupent pas les coins une fois de temps en temps pour rentrer dans leurs quotas.

Fais comme les chinois
Un exemple? Regardez moi ce chaud lapin à gauche. Pas de quoi fantasmer, hein? On se demande comment la lentille de la caméra a tenu le coup, n'est-ce-pas? Ben ce bellâtre est en fait la voix d'Éric Lapointe: eh oui! Ca vous surprend? On se demande franchement pourquoi, parce que hein les filles, vous allez arrêter votre char un peu, quand vous vous pâmez sur "mon ange", c'est pas tout à fait l'intellect que vous cherchez à vous stimuler, s'pas, on s'entend-tu là-dessus. Mettons qu'essayer de prétendre le contraire relèverait du principe "je les lis pour les articles".

Fais comme les chinois
Autre exemple: cette magnifique créature à droite (magnifique pour un babouin pachyderme s'entend) s'avère posséder un ramage qui ne s'accorde pas à son plumage: elle se trouve à être rien de moins que la doublure de Miley Cyrus! Je pense qu'avec une face pareille sur la pochette, les disques resteraient sur les tablettes, s'pas? Quoique non, à bien y penser ils y resteraient pas vraiment longtemps, ils se ramasseraient dans le container à déchets assez vite. Il y aurait quand même un avantage, ça ferait fuir les rats.

Fais comme les chinois
Et celle-là? Vous la reconnaissez, j'imagine. Eh bien devinez qui elle double depuis une vingtaine d'années. Vous donnez votre langue au chat? Et si je vous mentionnait que sa mère fait des tourtières? Ben oui, Céline Dion! Ça vous en bouche un coin, hein, Céliiine qui lip-sync sur la voix de Lara depuis tout ce temps-là. J'en entends qui murmurent que le contraire aurait peut-être été plus logique: effectivement, ça m'a frappé aussi, il y a sûrement eu fourvoyage à quelque part, faudrait demander à René Angelil. Remarque, c'est peut-être ça qui l'avait décidé à lâcher la boisson à l'époque.>

Fais comme les chinois
Les acteurs non plus n'hésitent pas à se faire doubler: voici entre autres la doublure de Will Farrell... oui, je suis bien d'accord, c'est pas pour nous surprendre.

Fais comme les chinois
Un cas particulièrement bizarre: l'actrice Ashley Olsen, dont la carrière a commencé avant même qu'elle aie appris à marcher. Eh bien pendant toute sa vie elle a fait du lip-sync sur les répliques pré-enregistrées de sa propre soeur Mary-Kate, qui serait sa jumelle identique... à moins que ça soit le contraire... je sais plus trop.

Fais comme les chinois
Et que dire des politiciens? S'il y a un domaine où l'imposture règne suprême, c'est bien la politique: trois exemples parmi tant d'autres, voici de gauche à droite les doublures de Georges W. Bush, Brian Mulroney et Stéphane Dion respectivement. Ben oui, Stéphane Dion fait ses propres doublures, c'est pour ça qu'il est pourri. Logique.
Tout ça pour vous dire, méfiez-vous de tout, même de moi. En fait, moi aussi je suis un prête-nom, en réalité c'est Stephen Hawking qui écrit mes textes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Silexmt 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte