Magazine Politique

Guère mon Président...

Publié le 07 octobre 2008 par Dagrouik

C'est un jeu de mot facile avec le patronyme de ce jeune délégué syndical CGT , Nicolas Guermonprez de l'usine RenaultSarkozy à refusé de discuter avec les grévistes.

Regardez le, les mots sont bien choisis, pas d'esbroufe, pas de communication à la noix par Lefebvre, Morano ou la pénible et grotesque Lagarde.

200 CRS pour bloquer les grévistes, pour que Sarkozy ait des images propres aux JT.. Pensez donc après sa fuite devant les jeunes apprentis à Bercy qui avaient hué son nom, il ne voulait pas prendre de risques. Raté, par ce que ce jeune syndicaliste tient des mots forts. Tout ça par ce qu'il le vit, qu'il voit ses collègues peiner après avoir pour certains cru que "travailler plus pour gagner plus", ça allait améliorer leur fin de mois.

Et après on les voit fanfaronner, ces Fillon et autres sois-disant ministre UMP à sensibilité sociale comme peuvent l'écrire de grotesques pisse-lignes dans des journaux à peine bon à faire la cage du serin ou la caisse du chat.

Elle est là, la France qui se lève tôt, celle qui se demande comment elle va faire pour payer les factures ou remplir le caddy à la fin du mois et offrir un cadeau à ses enfants à Noël. Tout ça alors que les revenus des catégories supérieures ne souffrent nullement de la crise ou de la situation où l'UMP à mis ce pays depuis 2002. Ces salariés ne sont pas des clients pour les 4x4 de Renault ou pour les habitats de luxe de Kaufman & Broad au bord de la faillite après avoir joui de la spéculation immobilière.

Par contre du coté des actionnaires de Renault, ça va être la joie: au premier semestre 2008 cette marge représentant les bénéfices, pourtant en augmentation de près de 20 %, n'a été « que » de 4,1 % ! Les actionnaires n'auront touché en 2008 « que » 1 039 millions d'euros de dividendes, deux fois plus qu'en 2005. Mais cela ne leur suffit pas : Ghosn leur a promis 1 300 millions pour 2009. C'est ce que dénonce Lutte Ouvrière ( je n'ai pas cherché d'autres liens, mais ça doit se trouver.)

Pour la CGT , le problème est tout simple: "La seule et unique raison qui motive ces suppressions d'emploi est liée à l'engagement pris (par le groupe, ndlr) envers les actionnaires pour 2009"

Alors si vous croyez encore que travailler plus pour gagner plus , ça marche , et pire encore , pour ces salariés là... Comment vous dire? faites vous soigner. Et moi ce que je verrai bien c'est un débat entre des citoyens engagés comme ce jeune Nicolas et le CON-Muniquant de l'UMP , le sinistre bouffon Lefebvre: Je fournirai la logistique nécessaire à des débats sereins et constructifs.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines