Magazine Internet

Mail Goggles : comment éviter d’envoyer des mails que vous regretterez !

Publié le 07 octobre 2008 par Rémi Rossat-Mignod


Avez-vous déjà envoyé des mails en rentrant de soirée que vous avez regretté le lendemain matin ? Eh bien Gmail vient de mettre en place une option appelée « Mail Googles » qui vous demandera d’effectuer quelques opérations mathématiques en moins de 60 secondes avant d’appuyer sur le bouton « envoyer » : cette option est déjà active les comptes Gmails en anglais, pendant les heures tardives de la nuit, et pendant les week ends. A quand sur les comptes en français ?

081007_mail_goggles.jpg
Cet éthylotest électronique vous empêchera :
- d’envoyer des mails d’insulte à vos collègues quand vous rentrez d’une soirée boulot parce que vous avez trouvé leur attitude inacceptable
- d’envoyer des mails que vous regretterez à votre ex après une soirée un peu trop arrosée qui s’est mal passé pour vous (je sais que ça ne vous arrive jamais mais bon !)
- de mettre en danger vos relations avec vos potes si vous vous êtes embrouillés pendant ladite soirée (alors que le lendemain tout sera oublié)
… et puis pour poursuivre ce que suggère Place Capucine, si vous n’êtes vraiment pas sûr(e) de vous vous pourrez l’activer H 24, pour ne pas envoyer trop de conneries.
Bon, et puis, vu que tout le monde attend le Gphone, ce serait marrant d’avoir l’option sur les SMS !
Je trouve ça pas mal, et en même temps je pense que cette option ne sera pas activée très longtemps chez moi… surtout quand je rentre de soirée blogueur un peu trop arrosée…
;-)
Merci à Phil pour l’info
Voir aussi : les gens plutôt contre sur Wired / les gens plutôt pour sur Clubic
Enfin si vous vous sentez concerné... c'est que l'option vaut quelque chose !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rémi Rossat-Mignod 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine