Magazine

Vive la crise ?

Publié le 08 octobre 2008 par Xavier1

VIVE LA CRISE ?

Au second degré:

C'est la question que je me pose. En effet, partout autour de moi, je constate avec satisfaction que la crise boursière, tout le monde s'en fout. Les mères de famille emmènent leurs enfants à l'école, tout le monde part travailler sans angoisse particulière, les gens continuent de plaisanter à la pause déjeuner ; les jeunes ne sont visiblement et c'est tant mieux, pas du tout angoissés par la crise en question et continuent de vivre pour les plus chanceux d'entre eux dans l'insouciance à laquelle ils ont droit ; bref, la crise, heureusement, tout le monde la prend au second degré.

Car la crise boursière, ce n'est pas la vraie vie. La vraie vie, ce sont nos parents dont nous devons nous occupez, ce sont les enfants que les parents doivent nourrir et éduquer, c'est le conjoint avec lequel il faut renfoncer les liens, bref, ce qui se passe à la bourse, ne nous concerne pas. Cela n'est l'affaire que des professionnels de la finance et de quelques politiciens triés sur le volet pour leur maîtrise et leur sang froid et leur capacité de management.

Tous ces journaux qui parlent de crise boursière n'ont que deux buts : faire monter le tirage (c'est très bien) et inculquer la peur chez les français et là c'est mauvais. Car des politiciens vicieux pléonasme, en profite pour manipuler les gens, leur mentir, et avoir du pouvoir sur eux, ce qui est encore un autre pléonasme.

La crise :

La crise, mais depuis le choc pétrolier de 1973 on baigne dedans jusqu'au cou. Ce n'est pas nouveau. C'est toujours la crise, encore et toujours. C'est le quotidien. Mais cela ne nous empêche pas d'avoir des projets et de vivre. Il ne faut jamais oublier de vivre. Le plus important en fait, dans la vie, ce n'est pas l'agent, ce n'est pas l'emploi, ce n'est pas le statut social. Le seul vrai but dans la vie, c'est de réussir sa vie privée et d'être heureux émotionnellement, d'avoir un bon cercle d'amis et tout le reste et bien c'est du bonus.

Peu de gens sont conscient de ce fait élémentaire. La vie privée est mille fois plus importante que la vie professionnelle.

La vie professionnelle, même si elle est très importante, est secondaire et ne doit servir que la vie privée et le cercle familiale pou ceux qui ont fondé un foyer.

Donc pour en revenir avec ce problème de crise boursière qui fait bien rire les sages, mieux vaut ne pas s'en faire, tout simplement parce que ce problème va se régler tout seul.

Mais pour empêcher de pareils soucis à l'avenir, les USA, l'Asie et l'Europe, doivent se doter d'une police boursière  inquisitrice.  Il nous faut un interpol de la bourse afin de traquer la délinquance en col blanc.

Xavier  Jaffré



VAC  PRESSE

www.xavier-jaffre.info 2004-2008

infos, biomédical, entreprise, actualités,  politique

ACCUEIL          BIBLIOTHEQUE
X.J CONSULTANTS



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavier1 90 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte