Magazine

Illuminor Baits - L'attractant lumineux

Publié le 09 octobre 2008 par Moerell
Afin de mettre en évidence vos leurres, vous aurez désormais la possibilité de les enduire d'un gel qui, au contact de l'eau, créé un halo lumineux. Voici la dernière trouvaille baptisée Illuminor Baits. Selon le fabricant, les captures augmenteraient de 50 % suivant les conditions. Un excellent argument de vente. Est-ce qu'un aspect phosphorescent augmenterait le réflexe d'attaque chez les carnassiers ? Après tout, pourquoi pas.
Cependant, ce gel est aussi doublé d'un attractant olfactif car il contient des extraits d'huiles de crustacés et de poissons, et même des hormones de poissons. Distribué au départ comme un produit de pêche en mer, il pourrait se révéler que cet attractant soit efficace en eau douce. Je n'ai pas d'échos sur des résultats probants sur sandres et autres. Qui a tenté l'expérience ?
Prix : à partir de 9 €
09/10/2008
Liens en rapport :
  • Illuminor Baits chez Top Fishing
ée (avec les NBA Finals et les JO) derrière un tournoi de golf (et c'était pas la Ryder Cup ou un Majeur)? Or j'ai besoin pour rentrer pleinement dans l'événement, pour avoir l'impression de participer, de le suivre en direct. Du coup j'ai dû me rabattre sur le net, faire mon deuil des commentaires du duo Cozette-Eddy, et suivre pour la 1ère fois de ma vie un game en version croate. Forcément ça gâche un peu. Merci sport+, la soit disante chaîne du basket en France...

- ne pas voir le Real dans ce dernier carré. Pas une question d'affinité (je suis plutôt Barca), mais si j'ai trouvé l'ambiance générale très agréable, j'ai tout de même regretté la grosse ambaince locale qu'on avait pu voir lors des derniers Final 4, que ce soit à Barcelone, à Tel-Aviv ou à Athènes.

L'énorme ambiance des supporters du Pana à Athènes l'année dernière

- la perf très médiocre de Siskauskas en finale. MVP de la saison, et MVP du dernier Final 4, le Pippen Balte a peiné à tenir son rang.

- Victor Khryapa. L'ancien Bull, de retour au bercail durant la 2ème partie de saison, n'a jamais réussi à trouver sa place. Ah si seulement il avait pu se louper comme ça en 1/4 de finale du dernier Euro...

- Nikola Vujcic, ou plutôt le fantôme de Vujcic. -2 d'éval en 1/2 contre Sienne et 4 en finale contre Moscou, l'ex meilleur joueur de l'équipe, n'a été que l'ombre de lui-même. Certes on ne l'attendait pas au top après une saison gâchée par les blessures, mais là pour le coup, c'est tout de même inquiétant.

- ne pas voir Kaukenas. Blessé à la mi-saison, le playmaker lituanien de l'équipe de Sienne a terriblement manqué à son équipe durant ce Final 4. Si les Italiens ont continué d'imposer leur style basé sur une défense très agressive engendrant de nombreuses interceptions et misant tout sur l'adresse longue distance en attaque, la faiblesse de leur rotation les a écarté d'une finale qui leur tendait les bras (+18 dans le 2ème quart de la 1/2 finale contre le Maccabi). Avec kaukenas, je suis persuadé que non seulement les champions italiens auraient écarté Tel-Aviv, mais qu'ils auraient aussi tenu tête aux moscovites.

- le comportement de Pigioni en 1/2. Le bouillant meneur argentin s'est sorti tout seul du match en contestant chaque décision arbitrale (certes pas mal d'erreurs dans cette 1/2 Vitoria-Moscou).

- les lancers francs de Splitter: 7/14 contre Moscou. Quand on sait que les basques ne s'inclinent au final que de 4pts (79-83), ça fait mal.

- la réalisation qui zappe systématiquement les cheerleaders (ai-je besoin de développer?)

Avant de se quitter les highlights de la finale:

. PS: Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo thomy


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moerell 177 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte