Magazine Insolite

Brèves de blog, Pierre Assouline.

Publié le 09 octobre 2008 par Didier Vincent
image hébergée par photomaniak.com

Je suis plongé touts les soirs dans « Brèves de Blog » : une sorte de best of des commentaires du blog de Pierrre Assouline : la république des livres (Le Monde). Quelques personnalités bien campées y vampirisent la scène de leurs arguties. De « Montaigneàcheval » à  « Mauvaise Langue » le fleurissement de pseudos envoie la sauce d'une inarrêtable logorrhée qui, tour à tour se bat à fleurets mouchetés, monologue, fait étalage d'urbanité bourgeoise moyennant quelque obscénité frileusement choisie, montre sa sagacité... on n'en finirait pas tant la liste est longue. De temps à autre, un petit malin y glisse une impénétrable métaphore ou autre OVNI littéraire. Bref, on ne s'y ennuie pas, tout en s'y ennuyant quand même. Cela sent le blasé. Le cultureux méprisant qui ahane au kilomètre des milliers de clins d'œil second degré, de vilaines outrecuidances bourgeoises. Bref, vous m'aurez compris : ça sent le ranci, mais j'aime. J'aimerai m'y plonger, dans ce marigot de province parisienne, m'y vautrer de remarques hallebardières. Mais je n'ai pas le temps de me faire connaître du sérail : d'autres chats à fouetter. Le livre m'y a donné comme un mode d'emploi pour les nuls : « Le nouvel âge de la conversation »

Mais le commentaire a sa grandeur et ses limites. Il sent vite le refroidi quand on parle des limites. Allez sur le blog et épluchez : un fastidieux travail d'archiviste mormon vous y attend auusi abstrus que d'éplucher les articles des journaux littéraires du début du siècle dernier. Que des signes. C'est irrémédiablement codé, hiéroglyphique.

Le livre décante, choisit. Taille dans la masse. Elabore une stratégie de compréhension par l'élagage. Garder les galets qui surnagent du sable infini des mots.

Mon préféré : Montaigneàcheval. Le pseudo, déjà. Il évoque le khâgneux que j'ai été et resterai toujours. Quand à Assouline, je crois qu'il ne poste plus des billets que pour ses commentaires.

Vivement le tome 2 !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Brèves de week-end

    Une valse des gardiens en ligue 1 ? Grégory Coupet va partir, c’est maintenant sûr ! L’OL a prolongé le contrat de Vercoutre, un temps annoncé en partance pour... Lire la suite

    Par  Naunin
    SPORT
  • Les brèves du dimanche

    Phénoménal Nadal! Il n’y a pas eu de suspense cet après-midi sur le central de Roland-Garros. En 3 petits sets, l’ogre Nadal a littéralement etouffé Federer... Lire la suite

    Par  Naunin
    SPORT
  • Brèves du jour

    Emploi : Altadis projette de consumer 1 060 salariés dans le cendrier de la compétitivité. Les syndicats mégotent. Sport : Après la défaite de la France à l'Eur... Lire la suite

    Par  Chroneric
    EUROPE, SOCIÉTÉ
  • Brèves #5

    Sur le vif, quelques infos… Je sors de ma première audition pour une thèse. Mon stress post-traumatique se résorbe doucement. Quelle idée de se mettre en costum... Lire la suite

    Par  Timothée Poisot
    A CLASSER
  • Panique numérique dans le livre pour Pierre Assouline

    « Les éditeurs ne savent pas où ils vont mais ils y vont. Ils auront rarement été aussi conscients d'être à la veille d'une véritable révolution dans leur... Lire la suite

    Par  Lorenzo Soccavo
    CULTURE, HIGH TECH, LIVRES
  • Brèves

    Je me suis froissé un muscle. Dans la fesse droite. Rigole pas, ça fait un mal de chien. Ne me demande pas comment c’est arrivé, je n’en ai aucune idée. Je te... Lire la suite

    Par  Mao
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Brèves d'élus

    La France avec ses 36.700 communes compte 497.200 élus communaux. Plus de 1.100.000 candidats se sont présentés aux suffrages des français lors des dernières... Lire la suite

    Par  Virginieb
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10092 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine