Magazine

Gestion de crise financière à la belge: le chèque cinéma....

Publié le 10 octobre 2008 par Grichka
Ho Chi Minh City, 10 Octobre 2008
Incompétence? Irresponsabilité? Les deux?
Comme le fait remarquer l'Echo dans son Edito de ce jour, le gouvernement belge vient de s'engager potentiellement pour un montant de 400 Milliards d'Euros en offrant sa garantie aux banques belges pour leurs prêts interbancaires.
400 milliards d'Euros, soit 580 milliards de dollars, à rapprocher du plan Paulson pour les USA.
"EDITO: Un plan Paulson à la belge...

Comme souvent, il y a deux manières de décrypter le nouvel acte de l’opération « Sauvez Dexia » qui s’est joué jeudi, au petit matin. Côté pile : les gouvernements belge, français et luxembourgeois ont fait preuve d’une remarquable créativité pour secourir la banque en péril, en lui promettant de garantir ses emprunts futurs. Ce faisant, ils semblent lui avoir donné un bon bol d’air, apprécié par les marchés boursiers. Dexia, plombée par sa filiale FSA, est-elle définitivement à l’abri ? Il est bien trop tôt, évidemment, pour l’affirmer.
Il n’empêche, en se disant prêt à étendre cette garantie aux autres grandes banques belges qui en auraient besoin, le gouvernement belge s’engage potentiellement pour des montants qui donnent le tournis : plus de 400 milliards d’euros, soit plus que la richesse créée dans notre pays pendant un an.

......"

On n'en finit pas d'énumérer les erreurs, manipulations, magouilles et incohérences d'un gouvernement (???) qui se réfugie derrière la crise financière mondiale pour échapper à ses responsabilités sans pourtant convaincre le moindre observateur attentif.
Le traitement à géométrie variable accordé à 3 jours d'intervalle aux dossiers Dexia et Fortis en est la preuve.
Mais avec cette extension de garantie "à toutes les banques belges", il faudrait tout de même commencer à faire attention à ce qu'on fait. Un engagement potentiel de 400 milliards, en plus de l'autre engagement déjà pris de rembourser tous les clients belges en cas de faillite bancaire, c'est un engagement que le gouvernement ne donne pas l'impression d'être capable d'honorer.
Et en tout cas l'imprécision de ses déclarations successives porte de moins en moins à prendre sa parole pour "argent comptant".
Le manque de confiance est donc croissant, avec effet concret et immédiat sur la gravité de la crise.
En effet, on est encore plus dans une crise de perte totale de confiance que dans une crise des fondamentaux. Et les incohérences imprécises du gouvernement ne peuvent qu'aggraver une situation déjà tellement tendue qu'on s'attend toutes les heures à la catastrophe finale.
Néanmoins, pendant ce temps, le Ministre des Finances organisait hier une conférence de presse sur les "chèques cinéma".

On croit rêver......
On voudrait rêver.....

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Sortir de la crise

    Sortir crise

    Version imprimableComment éviter la crise qui vient ? Ou plutôt comment sortir des solutions qui nous ont conduit à la crise de la dette souveraine ? Lire la suite

    Par  Unmondelibre
    A CLASSER
  • Margin Call, film de J-C Chandor

    Margin Call, film Chandor

    C’est le premier long métrage d’un jeune cinéaste, J-C Chandor, et une totale réussite.Unité de lieu : une firme de trading de New-York à la veille du crash... Lire la suite

    Par  Mpbernet
    A CLASSER
  • Revue du mois passé

    L'impossibilité d'accéder à l'administration du site, pendant quelques semaines, explique ce retard dans l'actualisation du blog. Les articles à lire, en entier... Lire la suite

    Par  Jfa
    A CLASSER
  • Miserere

    Miserere

    Vu dans un reportage de TF1 des familles mourir de froid, en France (non, monsieur le policier, je n'écrirais pas "en métropole" pour vous faire plaisir). Lire la suite

    Par  Laurelen
    A CLASSER
  • Démocratie, marché : nouvel état du rapport de forces

    Taxe Tobin ou dérégulation, plafonnement des hauts revenus ou harmonisation des salaires par le bas, hypertrophie du « modèle allemand » et du capitalisme... Lire la suite

    Par  Gerard
    POÉSIE, TALENTS, A CLASSER
  • "Cendrillon", un roman d'Éric Reinhardt

    "Cendrillon", roman d'Éric Reinhardt

    Je viens de finir la lecture du roman "Cendrillon" d'Éric Reinhardt. Un électrochoc. Un livre qui fait mal, qui souffre, qui a la rage, qui fonce comme un... Lire la suite

    Par  Paulo Lobo
    A CLASSER
  • Mac Mini : bientôt un nouveau modèle selon Tim Cook

    Mini bientôt nouveau modèle selon Cook

    Le dernier Mac Mini d’Apple est sorti il y a trois ans, en octobre 2014. Depuis cette date, la firme à la pomme n’a pas renouvelé la... Lire la suite

    Par  World Is Small
    HIGH TECH, INFORMATIQUE, MOBILES

A propos de l’auteur


Grichka 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte