Magazine

Crise : la seule réponse pertinente est nationale

Publié le 09 octobre 2008 par Micheljanva

" Le traité de Lisbonne EST le traité constitutionnel européen | Accueil | Economie : distinguer les banques de prêts des banques de dépôts "

09 octobre 2008

Crise : la seule réponse pertinente est nationale

Philippe de Villiers était interrogé dans Le Figaro :

"Ce que je veux, ce n'est pas l'unité nationale, c'est la vérité nationale, et donc une nouvelle Europe qui soit au service du politique et non pas au service d'elle-même, donc il faut tout revoir [même la monnaie] qui n'est pas au service de la croissance mais de la lutte contre l'inflation [...]

On est dans une crise très très grave, je ne souhaite pas parler déjà des européennes, mais les souverainistes seront amenés à s'entendre [...] ce qu'une nation ne fait pas pour elle-même, personne ne le fait à sa place".

MJ

Posté le 9 octobre 2008 à 23h17 par Michel Janva | Catégorie(s): Europe : politique

Commentaires

A force de cupidité, de matérialisme et d'immoralité, l'homme moderne se brûle les doigts avec le feu qu'il a allumé. Bien fait pour lui !

Rédigé par : Deab | 10 oct 2008 00:05:57

Solution nationale, oui, à condition de ne pas couper les autres communautés humaines : la famille, le métier, la commune etc.

Rédigé par : Berg | 10 oct 2008 09:17:37

Merci à de Villiers pour le lieu commun: comme ils sont forts ces politiques pour décrire la situation constatée plutôt que pour proposer.

Parce que qu'elle est la situation constatée? L'Allemagne gère elle-même, la GB nationalise de son côté, la Belgique et la France itou avec Dexia... bref tous les pays européens ont une réponse nationale pas européenne. Tous les états de l'UE ont compris que la seule réponse pertinente est nationale.
Merci Philippe de Villiers... on était capable de faire ce constat par nous-même.

Rédigé par : Amédée | 10 oct 2008 10:59:14

Ce qu'il dit est séduisant, mais il n'empêche que sans l'euro, nous aurions probablement fini comme l'Islande...

Ce qui est plus inquiétant, c'est que l'Irlande n'est sauvée que grâce à son appartenance à la zone euro. Au fond, elle bénéficie de la signature allemande. Sinon, elle n'aurait jamais pu nationaliser ses banques. C'est inquiétant pour le vote du traité de Lisbonne. Espérons que l'Irlande ne se sentira pas obligée vis-à-vis de l'UE...

Rédigé par : RL | 10 oct 2008 17:24:41

Oui sur ce sujet là, il a raison:
La seule réponse est nationale!

Rédigé par : HB | 11 oct 2008 18:55:41

"les souverainistes sont amenés à s'entendre"...
C'est quand il veut que monsieur le vicomte s'allie avec le Front national, plus important parti souverainiste de France, plutôt que d'avoir rejoint la majorité UMPiste, plus importante association mondialiste de France.

Rédigé par : Olivier M | 12 oct 2008 12:56:35



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte