Magazine

C'est la crise !!!

Publié le 09 octobre 2008 par Alexandre Tizel

Les journées se suivent, et se ressemblent

C'est la crise. Cette fois, c'est sur... Quand on regarde pourquoi on en est là, et à quoi ça va nous mener, ça fait froid dans le dos. Les médias se plaisent à nous expliquer ça en long en large et en travers. Mais peu s'attarde sur les conséquences de cette crise pour les petits, les employés, les ouvriers, les citoyens.

Les origines de la crise, rappelons la : normalement, les banques sont un organe qui stocke l'argent des gens qui en ont trop - les petits ou gros épargnant - pour en prêter, moyennant un loyer raisonnable, à ceux qui n'en ont pas. Chacun y trouve son compte, les risques sont limités, mais les gains également. L'équilibre de tout le système repose sur le fait que les banques doivent toujours garder un fond de trésorerie qui représente un certain pourcentage de ce qui est déposé (en clair, quand vous mettez 100€ à la banque, ils n'ont le droit de prêter que 90€ et doivent stocker 10€). Cet équilibre a été rompu par Alan Greenspan qui, pour assurer un plus fort taux de liquidité, a autorisé les banques américaine à prêter plus. Par ailleurs, des banques d'affaires sont apparues. Leur but étant de spéculer sur l'argent : faire de l'argent avec de l'argent. Spéculation souvent déconnectée de la réalité des entreprises.

Trop de liquidité, des banques d'affaire peu regardante sur les conditions de prêt du moment que cela rapporte : cela a conduit à la catastrophe que l'on commence à poindre. Car si pour les banques, les jeux sont fait, pour les entreprises, c'est une autre histoire. Les banques, méfiantes, vont maintenant demander des garanties inconsidérées aux particuliers et entrepreneurs en manque de liquidité. Conséquence : un couple qui voulait s'acheter une maison va se voir refuser un prêt. Outre le fait que cela va gêner l'accession à la propriété, cela va aussi engendrer une baisse des prix de l'immobilier puisque les biens sur le marché vont plus difficilement trouver preneur. Conséquence au niveau des entreprises, un entrepreneur qui doit faire des investissement pour développer son entreprise va voir ses lignes de crédit diminuer. Pire, certains vont sans doute se retrouver rapidement en cessation de paiement faute de banques pour fournir les liquidités. Cela va se traduire inévitablement par des salaires impayés, des faillites et donc une élévation du taux de chômage, aussi bien chez les employés que chez les cadres.

Perspective bien peu réjouissante. On est pas là de retrouver le plein emploi. Comme le disait Raymond Barre en 1976, le bout du tunnel n'est peut être pas loin. Son tunnel s'est semble t'il transformé depuis en labyrinthe, dont on peut parfois douter qu'il ait une sortie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Vidéo: "Overdose, the next financial crisis" - Par Johan Norberg

    Le film "Overdose, the next financial crisis", scénarisé et narré par l'auteur suédois Johan Norberg, vient d'être mis en ligne sur you tube. Lire la suite

    Par  Objectifliberte
    A CLASSER
  • L'économie à la poubelle ?

    Emmanuel Martin, le 31 août 2010 - Il se dit depuis le début de la crise que les économistes n’avaient rien vu venir. Il est vrai que le consensus en... Lire la suite

    Par  Unmondelibre
    A CLASSER
  • Le come-back de Friedrich Hayek

    come-back Friedrich Hayek

    Grace à M. Jan Laarman, à qui vont tous mes remerciements, l'hommage de Russell Roberts (un des duettistes du Cafe Hayek) à Friedrich Hayek que je mentionnais... Lire la suite

    Par  Objectifliberte
    A CLASSER
  • Régulation financière: le rôle hélas oublié de l'état régalien

    Régulation financière: rôle hélas oublié l'état régalien

    Le débat sur la "nécessaire régulation" de la finance fait rage, non sans quelque raison. Mais visiblement, personne ne se pose la question des... Lire la suite

    Par  Objectifliberte
    A CLASSER
  • A méditer

    méditer

    « On n’endosse pas comme ça d’un claquement de doigt le costume présidentiel, c’est au contraire une longue évolution qui fait que tout d’un coup les gens vous... Lire la suite

    Par  Jeanyvessecheresse
    A CLASSER
  • Qualificatif

    Interviewé dans le dernier numéro de Lyon People, Philippe Cochet le député maire de Caluire et président départemental de l’UMP apparaît toujours aussi agressi... Lire la suite

    Par  Jeanyvessecheresse
    A CLASSER
  • Guo tie au potiron et shiitake

    potiron shiitake

    Proposer une recette à base de potiron pour fin d'octobre n'a rien d'original, mais c'est la saison et j'aime ce légume, donc pour cette année, je l'ai utilisé... Lire la suite

    Par  Margotzhang
    CUISINE, RECETTES, SAVEURS DU MONDE

A propos de l’auteur


Alexandre Tizel 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte