Magazine

Retour sur le communautarisme

Publié le 12 octobre 2008 par Micheljanva

" En France, la commune de Val-de-Reuil en campagne....pour Obama | Accueil | 18ème Marche pour la Vie "

12 octobre 2008

Retour sur le communautarisme

Rémi Fontaine revient sur un débat qui a notamment animé ce blog, dans un ouvrage intitulé Le communautarisme est-il un péché ? Extraits :

Retour sur le communautarisme

"En préférant voter utilement pou le supposé " moindre mal" plutôt que pour un bien relatif présumé perdu d'avance, on se fait hara-kiri politiquement, d'autant plus que ce " moindre pire" n'est pas le moindre mal chrétien comme nous l'a rappelé le Pape avec les principes non négociables. [...]

Retour sur le communautarisme En cassant donc le vote (d'idiot) utile, la mobilisation autour des principes non négociables confère au camp catholique et à son indispensable "communautarisme" une efficience nouvelle, une capacité opérationnelle, l'union faisant sa force par l'oecuménisme de la loi (morale) naturelle ! [...] Ordonné au bien commun et à la loi (morale) naturelle, [...] le sain et légitime communautarisme devrait constituer le dénominateur commun pour le mouvement national, les hommes de bonne volonté et les catholiques cohérents qui veulent s'engager en politique, sans peur pour autant de " confessionnaliser" le débat [...] On ne peut être levain dans la pâte sans ce mélange proportionné de sain " communautarisme" et d'" entrisme" missionnaire [...]

La dissidence intérieure [...] a besoin de s'extérioriser individuellement, apportant un témoignage qui est loin d'être un désengagement. [...] la question se pose d'une dissidence plus communautaire, à l'exemple de Solidarnosc en Pologne, qui serait d'autant plus pesante, qu'elle aurait l'appui des évêques. [...] Il ne s'agit pas forcément d'envisager un regroupement politique des catholiques sur une base identitaire, quoique ce ne soit pas interdit ni contraire à l'esprit d'universalité qui doit les habiter. Il s'agit d'opposer un "non possumus" à un groupement, à un programme, un homme politique qui font primer la loi civile sur la loi morale."

Michel Janva

Posté le 12 octobre 2008 à 10h35 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Société

Commentaires

L'exemple de Solidarnosc semble mal choisi, puisque Lech Walesa a été accusé, à juste titre semble-t-il, de travailler avec le régime communiste. Si c'est pour arriver à une droite catholique collaboratrice, cela sera contre-productif. Le communautarisme n'est qu'une volonté d'instrumentaliser les religions dans un but politique, comme cela se fait aux Etats-Unis.On donnera le droit aux catholiques de défendre la vie tout en leur demandant de s'aligner sur le Nouvel Ordre Mondial. Un journal comme "Présent" qui combat avec courage la "culture de mort" mais rejoint systématyiquement les positions de la droite néo-conservatrice dès qu'il est question de politique internationale (voir ses positions hytériquement anti-russes dans la crise géorgienne, ou anti-serbes dans la question du Kosovo et de la Bosnie) est l'exemple même de ce qu'il ne faut pas faire.

Rédigé par : vapincum | 13 oct 2008 10:23:14



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte