Magazine

Tous les Matins du Monde

Publié le 13 octobre 2008 par Aurélien

C'est marrant...enfin non. Mais je voulais vous parler d'un film qui m'a beaucoup marqué, joué par le duo père fils Depardieu, quand j'apprends la mort du fils en fin d'après-midi. Comme quoi, le destin existe peut-être. Quoiqu'il en soit, cela ne m'empêchera pas de faire cette note. Pour moi, Guillaume Depardieu fait partie de ces acteurs bourrés de talents, mais malheureusement bourrés de défauts, de personnalités trop fortes, d'exubérance, d'excès (drogues, violences, infractions, alcoolisme, prostitution...) Je n'irais pas jusqu'à le comparer à un Patrick Deweare, car il n'en avait pas la carrure, mais certainement le potentiel....Il sera resté malheureusement toujours dans l'ombre du monstre qu'est son père.

J'en reviens à ce sublime film qu'est "Tous Les Matins du Monde" d'Alain Corneau où Guillaume joue le rôle de Marin Marais, célèbre violiste du 17ème siècle. Son père Gérard joue le même personnage mais plus âgé. L'histoire, triste et profonde, narre la vie de Marin Marais célèbre violiste de Louis XIV, ainsi que son parcours initiatique de la musique auprès de son grand maitre, Mr de Sainte Colombe, joué par Jean-Pierre Marielle qui détient ici selon moi un de ses plus grands rôles. A la fois charismatique et torturé par la perte de sa femme, Mr de Sainte Colombe se réfugie peu à peu dans la musique, qui elle seule peut apaiser sa douleur.
Je pense que pour apprécier ce film à sa juste valeur, il faut déjà être musicien, ou en tout cas, se plonger dans l'ambiance du film qui n'est vraiment pas évidente : attention, si vous êtes fan de film d'action ou de film humoristique, ne regardez pas ce film, vous allez me dire que c'est une bouse...Les quelques passages sur l'analyse de la musique, et la définition de la musique entre Depardieu et Marielle sont assez savoureux et pleins de vérité. Et comme toujours, quand Gérard Depardieu joue dans un "vrai" "grand" film, il est mémorable. (quand je dis grand film, je ne parle pas d'astérix et obélix, on s'est bien compris hein).

Ici une petite analyse intéressante du film et de ses personnages.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélien 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte