Magazine France

Faut-il financer la confiance en un système dont personne ne veut?

Publié le 14 octobre 2008 par Chacalito

Faut-il financer la confiance en un système dont personne ne veut?
Ce schéma complexe tiré du journal Le Monde nous explique pourquoi il faut que l'Etat finance la crise économique! Première observation dans ce schéma: l'Homme n'existe pas! La sphère macro-économique est la plus petite et la micro la plus importante, nouvelle preuve du prisme de lecture de l'économie.

Je détaille comme le béotien en économie que je suis: les banques font des investissements douteux et croissent pendant une dizaine d'année à des taux qui feraient pâlir la Chine. Malgré de forts bénéfices, les banques ne prêtent PAS à la micro-économie malgré parfois des plans de financement crédibles. Ainsi, des agriculteurs bio, des conchyliculteurs ou des artisans ne peuvent pas s'installer sous prétexte qu'ils n'ont pas de caution. Un peu comme ces agences immobilières qui vous demandent deux cautions "solidaires" (les vaches à lait) pour avoir un toit (je plains les orphelins!).

Explosion de la bulle immobilière (chronique d'un déclin annoncé avec 100% d'augmentation en moins de dix ans, ce n'était plus tenable) qui conduit à des défaillances d'emprunteurs. Les banques américaines rapatrient leurs capitaux pour éponger leurs dettes et fragilisent l'économie de ceux chez qui elles ont investit (c'est ça l'économie dé-territorialisée). Aujourd'hui, la crise risquerait de faire chuter les banques? Je n'y crois pas un instant! Ce que je crois, c'est que les réserves ont été bouffées et que la crise sera répercutée sur le citoyen qui paye donc doublement: d'une part, les frais bancaires pour ouvrir et avoir un compte (obligatoire pour son salaire!) et les taux d'intérêts exorbitants pour avoir un toit et d'autre part, la soit-disante crise économique par ses impôts. 
Nicolas Sarkozy vient d'engager la France sur une garantie de 360 milliards d'euros pour les banques. Il faut restaurer la confiance dans le système bancaire nous dit-il en substance! Mais faut-il financer la confiance en un système dont personne ne veut plus? Cette confiance sera de plus en plus coûteuse! Il est temps de réformer notre économie...

Faut-il financer la confiance en un système dont personne ne veut?
Vous croyez que la leçon sera comprise? Mais c'est mal connaître le système capitaliste! La seconde guerre mondiale a enrichit certaines personnes. Ce sera pareil dans ce cas présent. On nous dit que les carnets de commande se vident dans les entreprises européennes. Etrange: la crise vient des Etats-Unis, or les 3/4 de nos échanges sont intra-européens. Les entreprises anticiperaient-elles et profiteraient-elles de la crise pour licencier?

La première chose à faire est de forcer les banques à cesser d'investir n'importe où et n'importe comment! Prenez exemple sur la NEF qui, avec de faibles moyens, investit sur des activités équitables et durables.
360 milliards d'euros! 1200 milliards d'euros à l'échelle européenne si j'ai bien compris. 12 zéros! Avec une telle somme, on change de système économique sans problème. Dire que Nicolas Sarkozy gère bien la crise est vraiment la pire ineptie que j'ai entendu depuis des lustres! Le vent tourne et il devient gauchiste... qu'il le fasse jusqu'au bout! J'attends qu'il demande aux banques responsables de payer!
Illustration:Boligan (tiré du Courrier International).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chacalito 1101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte