Magazine Europe

No Nobel

Publié le 14 octobre 2008 par Cyrilboyer
Pourtant, il y en a qui ont l'air de se donner du mal
Encore une fois, malgré les efforts répétés de Luxembourg pour obtenir son premier Nobel, les prix de l'académie sont partis à d'autres pays. Il y a tout juste 100 ans, pourtant, Gabriel Lippmann réussissait presque l'exploit. Mais, bien que né à Hollerich, le physicien était français. Luxembourg lui a quand même consacré un centre de recherche, de même que Josy Barthel, médaillé d'or aux JO d'Helsinki en 52, a eu droit à son stade. Et la Grande Duchesse Charlotte à sa maternité, pour des raisons moins évidentes (car elle n'a eu que 6 enfants, alors que son arrière grand-père Guillaume de Nassau en avait réussi une douzaine - mais je m'égare).
Même le prix Nobel de la Paix de 1988, attribué conjointement à tous les casques bleus, a échappé au Grand Duché, qui n'a envoyé des hommes rejoindre les troupes de l'ONU qu'à partir de 1992.
On notera toutefois 1 lauréat, conjoint, de l'Ig Nobel (parfois traduit dans les médias français par "anti Nobel") de littérature en 1993, un certain R. Erpelding, pour avoir collaboré, avec 975 coauteurs, à un article qui réussissait l'exploit de compter 100 fois plus de contributeurs que de pages.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyrilboyer 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte