Magazine Société

ETRANGE AFFAIRE à Rambouillet

Publié le 15 octobre 2008 par Chictype

ETRANGE AFFAIRE à Rambouillet. Les enquêteurs de la sûreté départementale des Yvelines enquêtent depuis le mois dernier sur une affaire de proxénétisme hors norme. Fin septembre, une jeune fille de 17 ans, accompagnée de sa mère, se rend au commissariat pour déposer plainte contre un inconnu qui aurait abusé de sa situation précaire pour l’inciter à faire des passes pour son compte.

L’histoire commence la veille. La maman, qui ne roule pas sur l’or, observe que le comportement de sa fille a changé. Elle porte de nouveaux habits et ne manque jamais de cigarettes. « Ma fille, lui dit-elle, comme je ne te donne pas d’argent, il n’y a que deux solutions. Soit tu vends de la drogue, soit tu te prostitues. » L’adolescente, prise d’un accès de conscience, avoue à sa mère qu’elle vend ses charmes. La maman décide aussitôt d’aller porter plainte.

L’adolescente raconte aux policiers qu’un jour de mai elle a rencontré un homme, un brun d’environ 1,70 m, à la gare. Ils sympathisent et la jeune fille, qui fait plus jeune que son âge, lui raconte que sa famille n’a pas d’argent et que les fins de mois sont difficiles.

« L’adolescente avait plusieurs clients dans l’après-midi »

L’homme flaire la bonne affaire et lui propose un marché pour arrondir ses fins de mois. Il lui fournira des clients et elle se prostituera. La jeune fille accepte et l’homme tient parole. Tous les samedis après-midi, l’ado se donne contre de l’argent. « Elle avait plusieurs clients dans l’après-midi.
Selon leurs désirs, cela pouvait se passer chez eux ou à l’hôtel », précise une source proche de l’enquête. Selon la prestation, la jeune fille touchait entre 15 € et 100 € et en reversait une partie à son proxénète.

Les enquêteurs restent prudents. Le mystérieux inconnu de la gare pourrait aussi bien être une connaissance qu’une fiction inventée par la jeune fille. Toutes les hypothèses sont envisagées. Actuellement, les policiers ont retrouvé des clients et des hôtels fréquentés par la jeune fille. Les enquêteurs savent qu’elle s’est prostituée, mais ce n’est pas interdit par la loi. Il leur reste à identifier le ou les proxénètes.

http://www.leparisien.fr/rambouillet-78120/le-proxenete-recrutait-a-la-gare-11-10-2008-272382.php


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chictype 70 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine