Magazine

Chef d'escadrille

Publié le 15 octobre 2008 par Olivier57

Il est peu probable que beaucoup de monde ait attendu la moindre lueur d'intelligence ou d'imagination venant de l'affairiste nommé secrétaire d'Etat aux Sports par pur copinage présidentiel. On ne sera donc pas surpris des deux récentes sorties qui lui vaudront sans doute la noix d'honneur, le mur du çon du Canard Enchainé et pourquoi pas le doublé.

Cela a commencé la semaine dernière, quand Bernard Laporte a cru bon de claironner qu'il n'était pas le père de l'enfant de Rachida Dati. Même pour quelqu'un qui n'apprécie pas l'une des courtisanes les plus assidues de l'Elysée, la muflerie a ses limites.

Mais M Laporte ne s'est pas arrèté en si bon chemin...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier57 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte