Magazine Europe

Bibliothèque

Publié le 15 octobre 2008 par Cyrilboyer


Pour une fois qu'un cinéma qui ferme n'est remplacé ni par un magasin de chaussures, ni par un immeuble de bureaux, on ne peut que féliciter la ville de Luxembourg d'avoir terminé le déménagement de la Bibliothèque municipale. D'autant que l'ancienne, assez peu accueillante et pour le moins vieillotte, était bien cachée, centre Hamilius, entre le commissariat de police et le centre administratif, dans un immeuble dont la laideur devrait valoir à son architecte la peine de devoir y vivre jusqu'à la fin de ses jours.
Là, à la place du défunt Ciné Cité, à côté de la place d'armes, on a un bâtiment accessible, y compris pour les handicapés et les gens à poussettes, qui propose sur 3 niveaux, dont deux en sous-sol, des postes de consultation internet, des périodiques, des ouvrages en français, anglais, allemand et luxembourgeois ainsi qu'une poignée de CD et DVD. J'avoue avoir déserté depuis belle lurette l'ancienne institution et c'est avec plaisir que je suis allé me refaire établir une carte auprès des employés très accueillants, jeunes et sans lunettes - rangeons nos préjugés sur les bibliothécaires et les Luxembourgeois. Qui plus est, les prêts ne sont plus payants (il me semble qu'on devait régler 10 ou 20 francs par livre à l'époque) et les lieux sont ouverts jusque 19h en semaine, chose assez incroyable dans une ville où le couvre feu à 18h semble de rigueur. Sans compter qu'il y a même une table à langer (ce qui n'intéresse pas forcément tout le monde, mais sait-on jamais).
Bon, pour tempérer un peu l'enthousiasme, il faut avouer qu'il n'y a guère qu'une dizaine d'étagères de romans en français, dans lesquelles traînent pas mal de machins (Stephen King, Danielle Steel, Régine Desforges, Christian Jacq, Bernard Werber, j'en passe et des pires) que je ne compte pas lire avant d'avoir épuisé le reste de la production littéraire - ce qui me laisse un temps sans doute proche de l'éternité. Mais le catalogue en ligne permet de faire des réservations parmi le fonds qui reste moins longtemps dans les rayons, notamment les acquisitions récentes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyrilboyer 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte