Magazine France

Sarkozy accuse la Belgique d'organiser des fuites vers la presse

Publié le 15 octobre 2008 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa

(Belga) - Le président français Nicolas Sarkozy a accusé dimanche soir, en marge du sommet de l'Eurogroupe à Paris, la Belgique d'avoir organisé la fuite vers la presse du projet de déclaration finale de la rencontre.

(Belga) - Le président français Nicolas Sarkozy a accusé dimanche soir, en marge du sommet de l'Eurogroupe à Paris, la Belgique d'avoir organisé la fuite vers la presse du projet de déclaration finale de la rencontre.
Interrogé par un journaliste français qui lui demandait pourquoi les conclusions du sommet ne faisaient pas référence à un superviseur européen en dépit des demandes belges, le président français s'est montré tout d'un coup accusateur.
"Je sais que la délégation belge a organisé la fuite du projet des conclusions. Au besoin, je pourrais même vous donner le prénom de la personne qui a rendu publique la quatrième version des conclusions", a-t-il.
Nicolas Sarkozy a indiqué que cette quatrième version, qui avait en effet circulé parmi la presse, n'était toutefois pas la dernière version. Selon le président français, pas moins de 7 versions auraient été rédigées dimanche lors de la rencontre des quinze chefs d'Etat et de gouvernement des pays ayant l'euro pour monnaie.
Par cette réplique, le chef de l'Etat français a fait savoir qu'il n'était clairement pas amusé de cette fuite, même s'il n'a pas fourni la preuve de ces accusations envers la Belgique.
Dans le courant de la journée de dimanche, le porte-parole de l'Elysée avait déjà fait part de sa grande irritation à la porte-parole du ministre des Finances, Didier Reynders.
En soirée, le président français a donc décidé d'étaler publiquement son agacement, faisant ainsi de cette affaire un "mini-incident" diplomatique.
http://www.lecho.be/home

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :