Magazine

La France en récession...

Publié le 15 octobre 2008 par Pierrem
...en 1993. Au hasard du net, je suis retombé sur un article de l'Huma vieux de 15 ans :
L’ECONOMIE française sera en récession en 1993 pour la première fois depuis 1975, selon les prévisions officielles du gouvernement qui table sur une croissance négative de - 0,4% pour le produit intérieur brut (PIB) marchand, ce qui entraînera mécaniquement une augmentation du chômage. Le PIB total, qui prend en compte les services rendus par les administrations à titre gratuit ou quasi gratuit (justice, éducation, police…) devrait, pour sa part, reculer de 0,1%. Après un recul du PIB marchand de 0,6% au dernier trimestre 1992, le ministère des Finances a indiqué lundi, devant le groupe technique de la commission des comptes de la nation, qu’il s’attendait à un premier semestre 1993 négatif. Il a ainsi confirmé que l’économie française est entrée en récession à l’automne dernier et qu’elle ne devrait pas en sortir avant juin. A l’exception de la consommation des ménages qui augmenterait de 1,1% - tirée par un pouvoir d’achat en hausse de 1% (contre 1,5% en 1992) et un léger repli du taux d’épargne (12,7% contre 12,8%) -, tous les autres moteurs de la croissance seront en panne. On notera que la publication de ces chiffres intervient quelques jours avant l’annonce du détail des « mesures impopulaires » annoncées par Edouard Balladur.

Un peu d'Histoire
Pour les plus jeunes, les "mesures impopulaires" de Balladur consistait en un Contrat d'Insertion Professionnelle (CIP) qui prévoyait une rémunération à 80% du SMIC pour les jeunes de moins de 26 ans. Tout comme le plus récent CPE, la mobilisation des jeunes générations (notamment l'Unef et l'Unef-ID) avait conduit au retrait de ce contrat. E. Balladur a également été à l'initiative de la première étape de la réforme des retraites. La loi Balladur a introduit la règle selon laquelle les salariés du secteur privé devaient avoir cotisé 40 ans pour bénéficier d’une retraite à taux plein. Cette disposition s’ajoutait à la règle suivant laquelle les salariés doivent partir à 60 ans au moins pour bénéficier d’une retraite à taux plein.>>Laisser votre commentaire !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierrem 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte