Magazine

Les Echos: il faudra payer pour voir !

Publié le 15 octobre 2008 par Objectifliberte

Le quotidien économique Les Echos publie sur sa version web une tribune dans laquelle je dénonce le projet présidentiel d'élever les seuils donnant accès à une garantie étatique des prêts immobiliers. L'accès est réservé aux abonnés.

Sur la version papier (je n'ai pas vu si c'était lundi ou mardi) et en accès libre sur Internet, ils ont publié sous le titre "Crise: et maintenant, que faire ?", une compilation d'extraits de diverses tribunes de qualité que leurs contraintes de pagination n'ont pas permis d'imprimer en intégralité. En voici mon extrait:

"Nicolas Sarkozy (...) propose ni plus ni moins que de développer en France les mécanismes qui ont entraîné le déclenchement de la crise du « subprime » outre-Atlantique. Celle-ci est née parce que le gouvernement américain, faisant passer ses objectifs de politique sociale avant la pérennité économique des institutions financières, a obligé deux entreprises à statut réglementé sous sa tutelle, Fannie Mae et Freddie Mac, à racheter aux banques une proportion croissante, et finalement déraisonnable, de prêts accordés à des familles pauvres. (...) Une des mesures annoncées par Nicolas Sarkozy le 1er octobre présente des caractéristiques similaires. Il s'agit du relèvement du plafond de ressources ouvrant droit à la garantie que l'Etat apporte aux crédits immobiliers des ménages via les prêts d'accession sociale. 60 % des ménages contractant un crédit immobilier deviendraient éligibles à cette garantie contre seulement 20 % actuellement... On le voit aux Etats-Unis aujourd'hui : lorsque l'Etat garantit des créanciers contre le risque de faillite de certains débiteurs, il suscite nécessairement une moindre sélectivité dans l'octroi des prêts..."

Les autres auteurs sur cette page sont entre autres Cyril Julliard (Dirigeant d'European Research & Alternative Asset Management), Yvon Gattaz (inutile de présenter), Marie Noëlle Lieneman et Paul Quilès (le côté obscur...), et Didier Salavert (Président de Finatech Holding). Belle compagnie !

Un grand Merci à l'Institut Molinari de Cécile Philippe, qui m'a permis de faire publier ce message.
----


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Objectifliberte 2968 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte