Magazine

Récit édifiant

Publié le 15 octobre 2008 par Apeulcouine
  Amis lecteurs, pour une fois, j'ai envie de vous faire partager une expérience afin de vous édifier.
En fin de journée, à l'heure où l'employé parisien se dirige à pas régulier vers son RER bondé qui va encore mettre 3 plombes pour faire 2 stations, donc enfin d'après midi, j'ai décidé de faire quelques emplettes.
 
Or, alors que j'allais payer, mes intestins .. enfin bref, il me fallait trouver des toilettes.
 
Rien dans ce magasin m'a dit la caissière la mine déconfite.
 
Je sors donc dans la rue, tentant de garder une certaine dignité le plus longtemps possible.
 
Deux choix s'offrent à moi : un café dans le quartier ou des toilettes publiques dans le plus pur style "Decaux, période Miterrand".
Il fallait que je regagne une grande quantité de dignité pour m'aventurer dans le seul café accessible : Celui de la Paix. Et je ne suis pas certaine que j'aurais été capable de commander une coupe de champ avec la distinction et le naturel requis par les circonstances.
J'ai donc décidé d'aller investir ces hauts lieux du design parisien, les gogues publiques.
 
Pour ceux qui ne connaissent pas : la porte s'ouvre automatiquement et les toilettes sont nettoyées, séchées et désodorisées après chaque passage.
J'attends donc que le robot termine sa tâche pour appuyer sur le bouton.
 
Et je me retrouve au coeur du truc, comme dans un film de SF ou dans des chiottes nipponnes. Des boutons partout, et le lave main dans la chasse d'eau.
Mais surtout une propreté qui ne fait aucun doute sur sa disparition ... remontant au temps de dinosaures certainement, voire même au temps où personne ne trouvait ridicule de porter un jean neige.
 
Je passe rapidement sur les effets secondaires induis par ma visite ...
 
[censure] ou [voile pudique]
 
J'ai fini par sortir de cet endroit, ayant certainement laissé encore une partie de ma dignité.
 
Moralité : A Paris, il ne faut pas hésiter à aller picoler au bistro du coin, fut il le Café de la Paix.
 
Et sinon, j'ai une sublime veste en velours rouge vif !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :