Magazine

Britney Spears Dances, Her Lawyers Go to Court

Publié le 16 octobre 2008 par Slarue

ficit record de 1993 (la croissance était légèrement négative en Europe, et la droite, comme à son habitude, à fait un demi-point de moins. -1,1% dans les dents, ça fait mal, c’est sûr. La gauche, si on applique l’écart moyen, aurait obtenu une croissance de -0,1%, ce qui aurait fait mal aussi mais en limitant quand même sérieusement les dégâts) ; il n’est pas possible en revanche de plaider non coupable pour celui, presque tout aussi important, de 1995 et 1996. La croissance de la zone euro à ce moment là était en effet d’environ 2,3%. Soit la même croissance dont Jospin à bénéficié en 1997, quand il à repris l’économie en main et réduit le déficit total de 12 milliards d’euros.(NB: je rapelle que ce graphique ne montre que le solde de l’état sans les administations publiques, et non pas le déficit total de l’état. Le déficit total prend en compte les soldes de toutes les administations publiques, et non pas seulement de l’état, c’est celui qui est traduit dans les premiers graphiques donnés.)

Prenons à présent une vue d’ensemble de la situation économique de la France de ces 30 dernières années :


Comparaison des courbes de la croissance, du solde de la sécu et du déficit total de l’état (administrations publiques comprises), sous les gouvernements de gauche et de droite

A en croire les garents de la bonne interprétation des chiffres de la sarkolatrie, donc, les bons résultats du PS sont dus à la conjoncture, et les mauvais résultats de l’UMP à pas de chance.

Nous avons vu, dès le début, que la conjoncture européenne n’explique pas tout. Et, en particulier, que la conjoncture Européenne ne justifie pas du fait qu’en moyenne et depuis 1993, les gouvernements de gauche obtiennent un demi-point de croissance de plus que la moyenne de la zone euro, tendis que les gouvernements de droite sarkoziste obtiennent un demi-point de moins. Notez que j’insiste sur le terme « droite-sarkoziste », dans la mesure ou la droite de Chirac premier ministre et celle du gouvernement de VGE n’obtiennent pas tout à fait le même genre de résultats catastrophiques.

A présent, nous allons voir en direct live à quel point il est délétère pour les finances de la République de laisser la gestion de l’état à de pareils individus lorsque le monde dans son intégralité entre dans une période de crise comme celle que nous sommes en train de voir se profiler de jour en jour plus nettement juste devant votre nez.

Nous allons voir en direct live, je veux dire par la: nous allons le vivre, vous et moi. Je n’ai plus de graphiques à vous présenter sur le sujet pour l’instant, mais, ne vous en faites pas. Vivre dans la réalité risque d’être bien plus intéressant et bien plus parlant que tous les graphiques possibles.

Je vous souhaite sincèrement de survivre jusqu’en 2012.

Lady Marwina.

————————

Pour ceux que cela intéresse, je laisse à disposition les classeurs qui m’ont permis de réaliser les graphiques présent dans cet article, et ce (luxe absolu en ces temps de disette) en deux formats:

Format classeur Exel : [ http://avanti-populo.com/images/Graphs/deficit_insee.xls ] Format classeur open Office: [ http://avanti-populo.com/images/Graphs/deficit_insee.ods ]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Slarue 303 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte