Magazine Société

Oui au tram persiste et signe

Publié le 16 octobre 2008 par Bordeaux7
L’association poursuit sa croisade en faveur du tramway en faisant signer une pétition ce soir
Le message de l’association «Oui au Tram», qui milite pour le passage du tramway rue Fondaudège est clair et sans équivoque : «Si nous voulons le tram, nous devons le dire !» L’association créée en juin dernier et qui annonce 294 adhérents a bien l’intention de se faire entendre aujourd’hui entre 17 heures et 20 heures, place Tourny, où elle fera signer une pétition. «Les adhérents de l’association seront à la disposition de tous les riverains et de tous les citoyens pour leur donner des informations sur le projet de ligne D du tramway rue Fondaudège», explique Laurent Prevost, le président de Oui au tram (www.ouiautram.com). Surtout que l’asso a déjà préparé le terrain, en distribuant le week-end dernier 10 000 tracts dans les boîtes aux lettres de toute la zone qui pourrait être intéressée par la ligne D. «Nous sentons un vrai soutien des riverains, poursuit le président, mais désormais il faudrait que les politiques prennent le relais. Je pense qu’ils souhaitent tous les tramway, mais ils ne prennent pas position. Nous voulons recueillir un maximum de signatures, pour transmettre ensuite notre pétition aux élus.» Et les commerçants dans tout ça ? Ceux de la rue Fondaudège n’avaient pas hésité à dire haut et fort leur opposition au passage du tram devant leurs vitrines il y a quelques mois. «Il n’y a pas de mauvaise ambiance ni d’animosité particulière avec les commerçants, assure Laurent Prevost. Parmi les 150 commerçants de la rue Fondaudège et de la barrière du Medoc, beaucoup nous disent qu’ils ne sont pas opposés au tram, mais qu’ils craignent pour leurs commerces pendant la période des travaux.» Là encore, l’association a voulu faire œuvre de pédagogie, puisqu’elle a distribué à tous les commerçants un dossier complet en juillet dernier et se tient prête à leur donner toutes les informations nécessaires sur les aides prévues par la Cub durant ces périodes de chantier. «Nous informons régulièrement les élus de notre progression, termine M. Prevost et nous envisageons d’aller voir Messieurs Juppé et Feltesse pour leur dire que nous sommes nombreux et que l’attente est réelle.»
Sébastien Marraud

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine