Magazine Insolite

Ce lapin rose de 60 mètres est visible de l'espace avec Google maps

Publié le 16 octobre 2008 par Benjamin Tolman
  • lapin rose vu d'avion
  • vuedes montagnes
  • vue du sol
  • vue aérienne
  • lapin rose vu avec Google maps

Paru le 2008-10-16 13:47:00 | 158 lectures

Un lapin rose de 60 mètres, tricoté et couché sur le dos en pleine montagne ? En effet, ça peut surprendre. Mais quand on sait qu'aujourd'hui cette curieuse sculpture alpine est visible depuis l'espace avec Google maps, on se dit que si des visiteurs extraterrestres jettent un œil sur notre planète et voient ça, ils pourraient bien se demander à quoi on joue...

crédit photos : Gelitin


  En faisant un petit tour d'horizon de ce qui se dit sur le web de ce "Chrome" il y a de quoi être affolé. Des sites publient des diagramment montrant que le navigateur de Google atomise littéralement Firefox en vitesse d'affichage des pages et innove en intégrant les applications dans la navigation...
  Après un petit test efféctué, il apparaît que ce n'est pas en matière d'affichage (bien plus rapide sur Firefox chez moi) mais bien d'interface que Google progresse. En terme d'applications, cela ressemble surtout à une tentative de tout "googleiser" en incitant l'utilisateur à passer par tous les programmes de la firme. Rien ne dit que Photoshop ou Néro seront ainsi utilisables. En revanche, gros défaut du navigateur de Mozilla, ici la barre des taches est sensiblement réduite, améliorant d'autant la surface d'affichage (barre divisée de moitié environ, en supprimant le titres de la page en haut et la ligne Fichier/Edition/...). De même, le déplacement des onglets, parfois calamiteux sur Firefox, est ici efféctué par glissement, très clair, très précis. Une surprise: il est taussi facile de changer de moteur de recherche par défaut que sur Firefox, signe d'ouverture et d'intelligence de Google. Autre innovation, un onglet peut être attrapé et déposé dans la fenêtre principale où il se transforme en une nouvelle page. Assez pratique et précis. Dernière chose, au démarage, Chrome propose d'importer tous les favoris et paramètres de Firefox, opération efféctuée rapidement et sans anicroche. Pour le reste, l'interface est plus moderne que le Firefox qui s'est toujours contenté du minimum.
  En résumé, il s'agit selon moi d'une arrivée bienvenue dans le monde des navigateurs, qui ne détrone pas Firefox (en matière de performances) mais va probablement pousser la Mozilla Foundation dans le bon sens. Google Chrome s'en sort plus qu'honorablement en prouvant qu'il s'agit de bien plus que d'un simple buzz publicitaire.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte