Magazine

Made of Honor

Publié le 16 octobre 2008 par Gaby

Parfois, quand je ne sais pas quels films télécharger, je prends sans regarder ceux qui l’ont été le plus sur les diverses plate-formes de torrent. Souvent c’est pas fameux, des blockbusters ou des films hollywoodiens de base, mais ça me permet de suivre l’actualité du cinéma et c’est le genre de films parfaits à regarder en fond, sur un petit encart en haut à droite de mon écran d’ordinateur quand je surf sur internet. Et parfois on tombe sur des choses intéressantes comme The Assassination of Jesse James qui a une bonne ambiance et surtout une B.O. géniale signée Nick Cave.
Emilia Torrini - Big Jumps
C’est donc dans cet esprit que je lance Made of Honor (Le témoin amoureux en français), que j’avais téléchargé la veille, alors que je préparais ma note d’avant-hier. Avec un nom comme ça, je m’attendais à un mauvais film de guerre banal, avec The Rock, Weisley Snipes ou Vin Diesel (les plus grands jeux d’acteurs du moment quoi). Un film idéal quand on veut suivre l’histoire principalement grâce au son. Genre Fatal Gun ou Shoot me, I like it.
Quand j’ai vu au générique Patrick Dempsey (aka Dr. Derek Shepherd dans Grey’s Anatomy, la série que je passe uniquement pour la B.O.) j’ai commencé à douter du caractère guerrier du film. Et quand la suite du générique se déroula sur un fond de New York et de musique joyeuse, j’ai vérifié si VLC avait lancé le bon film.
Au final VLC ne s’était pas trompé et Made of Honor était une comédie romantique de base. Mais quand je dis « de base », c’est DE BASE ! C’était vraiment le cliché de la comédie romantique hollywoodienne. Attends, je te dis en vrac ce qu’il y a dans le film : Patrick Dempsey, un mariage, de l’argent, New York, un amour d’enfance, des demoiselles d’honneur, de la jalousie, un château, Patrick Dempsey qui fait du cheval, un autre mariage, du gâteau au chocolat, des blondes, des histoires de famille, des baisers, des I Love You, des jolis chiens, une bataille entre prétendants, un magnifique coucher de soleil et un troisième mariage … Si ça c’est pas du cliché ! (il y a aussi Sidney Pollack, mais je me demande ce qu'il est venu faire là !) (tout comme Kevin McKidd)

Encore une preuve que les acteurs phares de séries ont bien du mal à se sortir de leurs rôles bien douillets et hebdomadaires.
Toujours dans GA (Grey’s Anatomy), il y a quelques mois, Catherine Heigl a tenté une sortie de la série elle-aussi. C’était dans 27 Dresses que j’ai finalement trouvé pas trop trop nul dans le genre, mais ça restait une comédie romantique. Difficile donc de sortir d’un rôle qui vous a collé à la peau pendant des années. Je pense que Daniel Radcliffe va avoir du mal à sortir d’Harry Potter par exemple, même s’il essaie de se démarquer du magicien à lunette en faisant du théâtre à poil en Angleterre (dans Equus de Peter Shaffer).
Finalement ils sont peu à avoir bien réussi leur « reconversion » dans ce monde lucratif mais cruel (ahem …) qu’est le cinéma. Bruce Willis, Will Smith, Johnny Deep, Georges Clooney (merci Papier-Machine ;)), un peu Jennifer Aniston et Jennifer Garner et c’est à peu près tout je pense. Les autres sont restés dans des rôles de seconde zone. Enfin, seconde zone hollywoodienne quoi ;)
Bon … voilà voilà … j’ai pas du chute pour cette note. Alors je vous mets une capture d’écran du résultat que j’ai fait au démineur l’autre jour au boulot, je parie que vous ne me battez pas :D

P.S.: 1936 comm' ...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gaby 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte