Magazine Côté Femmes

Nos coups de cœur à l’Ethical Fashion Show

Publié le 17 octobre 2008 par Anne-Sophie

Petit salon devenu grand, installé dans le vortex de la Fashion Week parisienne (le Carrousel du Louvre), Ethical Fashion Show a fermé ses portes après 4 jours de rencontres, défilés et conférences autour de projets enthousiasmants. Pour ceux et celles qui n’ont pas pu s’y rendre, l’équipe d’Ecolo-info a arpenté les allées, tissés des liens et vous livre ses coups de cœur. Quand 4 nanas convaincues vont à la rencontre de créateurs engagés, ce n’est que du bonheur…!

Mais avant tout, saluons les talents récompensés lors de cette session par les Prix Ethical Fashion Show. Ada Zanditon, gagnante du prix de la créativité pour sa première collection très prometteuse, a reçu une dotation en tissu de son choix parmi la créathèque CELC MASTERS OF LINEN. Diplômée du London College of Fashion en 2007, Ada a fait ses classes chez Alexander Mc Queen et Gareth Pugh. Le deuxième prix, une aide financière de la CELC MASTERS OF LINEN, a été attribué à l’Indienne Satya Jyoti pour l’accompagner dans ses projets d’agriculture durable et de réinsertion, éducation et santé. Ethical Fashion Show a offert au troisième gagnant, la jeune marque française de sport actif SEBOLA, un espace pour l’édition 2009. 

Catherine ouvre le bal

Parmi la centaines de projets présentés, voici ceux pour qui j’ai eu un vrai flash - parfois parce qu’ils sont moins médiatisés que certains, souvent parce que, derrière la mise sur la marché de produits innovants et répondant à une charte éthique, se profile aussi un vrai travail sur le lien social.

Parmi ces marques éthiques, je citerai aussi Zaza Factory, Vercors cachemire, Deux filles en fil, By Mutation, Nu, les Filles du Facteur, Cyclus, Costumisée par Liza, Kik&boo, qui ont fait et feront l’objet d’articles prochainement.

A&K Classics

Le pitch: une collection de basics modernes qui répondent aux problèmes réels que représentent l’enfilage de vêtements pour un handicapé. Pour m’être cassé le bras gauche l’année dernière, j’adhère à l’idée et j’applaudis des deux mains !

Focus Style: un système de scratch sur jeans, pantalons à pont en gabardine de laine et de zip sur chemise en coton blanc, t-shirt ou veste. 

Bonus: Chriss Ambraisse Boston a remporté 4 Prix innovation pour son travail. Ses défilés mélangent mannequins valides et moins valides.

Ce qu’il nous a dit: Consciente que l’image de soi et celle que l’on dégage à autrui sont des éléments incontournables pour s’insérer dans la société, la marque souhaite agir pour changer le regard stigmatisant de la société sur les personnes handicapées, par le biais de la mode.

La tribbu

Le pitch: Valérie Le Mao vient de créer cette collection pour enfant (0 à 8 ans) en coton bio autour du concept des Peuples Premiers. L’hiver explore le monde des petits Inuits, l’été celui des Aborigènes d’Australie.

Focus Style: un pack de naissance complet (bavoir, bonnet, moufle et body, parfait pour un cadeau de naissance. Une mode délurée pour garçons et filles déjà dans 40 chouettes boutiques Enfant de l’hexagone.

Bonus:le cahier de coloriage qui raconte la vie des petits Inuits. Tout le packaging est réalisé en carton et papier recyclé certifié.


Ce qu’elle nous a dit: la première collection hiver sera reconduite pour l’hiver 09-10, avec encore plus d’infos et de jeux sur les petits “chasseurs” de phoques.

OBA

Le pitch: De vrais It-bags réalisés en capsules de canettes crochetées au fil de coton par 95 artisanes brésiliennes regroupées au sein de l’association Cia do Lacre et accompagnées par Ana Paola Freitas.

Focus Style: C’est beau, chic, créatif et recyclé (what else?)

Bonus: Plus qu’un revenu régulier, ces artisanes ont trouvé au sein de l’association une valorisation et un épanouissement personnel tout en assurant la pérennité de leur artisanat local.

Ce qu’Ana Paola nous a dit: Le positionnement alternatif des petites marques éthiques leur permet de contrôler l’ensemble des filières de production, et ainsi garantit leur engagement en faveur de la justice sociale et de la sauvegarde de la planète.

Les chouchous d’Anne-Sophie

Trois Anglaises qui courent les boutiques vintage, les marchés aux puces et les vente de charité pour collecter la matière première nécessaire à leur collection 100% recyclée.

Le pitch:  Une collection romantique en tissus luxueux (soie, satin, coton) et aux détails vintage, pour la vie de tous les jours, le tout en matériaux luxe 100% chinés jusqu’au rubans et boutons.

Focus Style: ”Pure”, une ligne de jolies pièces entre nostalgie et simplicité.  ”Bijou”, une ligne de sacs et de bijoux dans le même esprit.

Bonus: Un style anglais intemporel et  delicious  en vente sur le site allthingsgreen 

Ce qu’elles nous ont dit: Nous voulons créer une mode portable tous les jours et qui va au-delà du rythme des saisons tout en générant moins de déchets.

Anne-Sophie a également beaucoup aimé le travail de Toubab, dont Julie parle aussi un peu plus bas!:-)

Anoushka a trié!

Pour Miss Recyclage, j’ai nommé Anoushka, la plus grande surprise du salon fut la découverte de tant de talents autour du détournement. Elle n’en revenait pas, au fil des allées, de tomber sur toujours plus d’idées géniales et surtout de la grande qualité des pièces présentées.

Un panier plein de coups de cœur avec une mention spéciale aux trois Drôles de dames de By Mutation.

Le pitch: ce trio infernal chine, trie, pique et coud des accessoires à partir du puits sans fond que représente nos rebuts. Marie-Paule est graphiste et s’occupe de la communication, Alexia la créatrice est une ancienne costumière, Tamara tient la baguette de la distribution.

Au milieu, c’est Charlie (et oui c’est son vrai nom!) qui customise avec talent des vestes en cuir vintage à l’aide de patches découpés dans des sacs de riz indiens).

Focus style: des cabas dans un débardeur, des casquettes scottish style, des gants de Djette… Au bonheur des filles d’aujourd’hui: urbain et rock.

Bonus: amenez-leur vos vêtements, elles vous les rendront transformés et prêts pour un nouveau tour de manège.

Ce qu’elles nous ont dit: Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme.

Julie met son grain de sel

C’est amusant, chaque fois que je monte à Paris pour un salon de mode, j’arrive à l’entrée et qui vois-je: Catherine ! l’autre spécialiste de la mode et des tendances durables pour EcoloInfo. Croisées et recroisées lors de l’Ethical Fashion Show, je prends la main après elle pour partager avec vous mes coups de coeur mode.

Plutôt focalisée sur les accessoires pour ce salon, mes gros coups de coeur sont pour des projets où la récup et le recyclage sont au coeur de la démarche.

Toubab Paris

Le pitch: Maud Villaret puise sa créativité dans l’Afrique, ses Wax, la variété de leurs motifs, leurs couleurs et symboliques. Elle réalise des pièces uniques ou en série limitée d’accessoires de mode ou pour la maison à partir de chutes de tissus récupérés dans des ateliers de coutures ou de pièces chinées là-bas.

Focus Style: Foisonnement des couleurs autour de broches, coliers, bracelets, suspensions, objets de décoration. Collier plastron asymétrique en boules de tissus. Faites entrer la gaitée africaine chez vous !

Bonus: L’entreprise fait réaliser ses série limitées d’accessoires de mode ou pour la maison en France dans des centres de réinsertion de femmes ou en Afrique par des artisans locaux. Maud développe aussi un projet complémentaire autour de la réhabilitation de vielles valises en carton qu’elle raffraîchit et customise soit comme objet de décoration soit pour créer des scénographies de lieux ou de spectacles.

Ce qu’Audrey Villaret nous a dit:

L’Afrique est une passion depuis toujours [...] c’est une joie pour moi de faire travailler des femmes ici et là-bas autour de ce projet et d’échanger les savoir- faire. Toubab Paris c’est avant tout un mode de fabrication le plus éthique possible. Consommer autrement pour respecter notre environnement, et respecter tous les acteurs de la production.

Sakura Senzen

Le pitch: Nadège Cézette créé depuis 1996 des pièces uniques de prêt-à-porter en combinant de vêtements recyclés et des tissus unis sous la marque En Bobine Moi. Dans son approche, elle tisse des liens avec des artisans locaux (région Lyonnaise) et des associations équitables. En 2008 elle lance la ligne Sakura Senzen (qui veut signifie en japonais “La floraison des cerisiers”) exclusivement réalisée à partir de chutes de tissus, de vêtements récupérés et de textiles écologiques.

Focus Style: Dans une vision où l’art, le prêt-à-porter, l’écologique et l’économie solidaire se rejoignent, la créatice réalise des vêtements et des accessoires uniques ou en série limitée, véritable objets d’art porteurs à la fois d’une nostalgie romantique (dentelles et coupes rétro) et d’une modernité décalée (sérigraphies stylisées et polystirène). Ici poupées et accessoires sur le thème “Mémoires de femmes” dont le point de départ sont des photos anciennes et des vêtements récupérés.

Bonus: Sakura Senzen est la rencontre de deux créatrices impliquées dans de nombreuses initiatives pour promouvoir les savoir-faire locaux, l’écologie, l’économie solidaire, le partage, la convivialité. Découvrez sur le site En Bobine Moi tous les projets satellites.

Ce que Nadine Cézette nous a dit:

Avec la ligne Sakura Senzen c’est la concrétisation d’une sensibilité et d’un travail déjà ébauché depuis plusieurs années avec En Bobine Moi. Le projet prend une nouvelle dimension. Mes travaux en recyclage sur les mémoires de femmes viennent compléter cette démarche éthique et créative et prennent tout leur sens.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anne-Sophie 401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog