Magazine

Regards croisés sur les présidentielles américaines

Publié le 17 octobre 2008 par Cahri Cahri

Les présidentielles américaines approchent à grand pas. Alors qu’outre-atlantique, les Réunionnais portent un regard critique sur la campagne, les Américains installés sur l’île n’en ratent pas une miette.

Galerie Média

Pas de médias pour cet article.

Mots-clés

  • élections
  • états-unis
  • politique

A chaque fois que j’ai mes parents au téléphone, on parle des élections.  » Une fois n’est pas coutume, Shannon Satterwhite tout droit venue de l’Oregon s’intéresse depuis peu à la politique. Arrivée sur l’île il y a à peine un mois, l’étudiante américaine en ethnologie sait déjà qu’elle votera dans quelques semaines pour Barack Obama.

Pour ne pas rater une miette de la campagne, Shannon se rend tous les jours sur le site internet de CNN. « Quand je vois tout ce qui s’est passé ces derniers temps dans le monde, je me dis que ces élections sont très importantes. Il faut changer les choses ! », assène-t-elle.

Michael Manoff, natif de Philadelphie, vit à la Réunion depuis près de huit ans. Ce professeur d’anglais compte bien voter le mois prochain (pour le candidat démocrate) mais avoue ne pas encore s’être occupé des démarches administratives. « C’est assez long, il faut passer par l’ambassade. Soit à Maurice, soit à Paris, pour qu’elle nous envoie un bulletin à remplir et à renvoyer ensuite. »

De peur d’être en retard, Shannon a déjà reçu ce fameux papier par mail et l’a même renvoyé à son bureau d’élection. « Je ne voulais pas prendre le risque que ma voix ne soit pas prise en compte. » Outre-atlantique, c’est avec un regard très critique et parfois dubitatif que les Réunionnais analysent les élections. Installé dans la Silicon Valley depuis bientôt trois ans, Cédric Caton, qui a grandi au Guillaume Saint-Paul, reste perplexe face aux débats. Contacté par le biais du site internet Réunionnais du monde, il livre son opinion sur la campagne. « Cela ressemble plus à de grandes fêtes qu’à de la politique ». Un « show permanent », dans lequel tout est passé en revue, « surtout la vie privée des candidats ».

Barack Obama élu à la Réunion

Si le jeune ingénieur en informatique pouvait voter, il n’hésiterait pas une seconde pour le postulant démocrate. Une préférence qu’il dévoile sans problème. « Quand on voit dans quel état sont les finances du pays et leur système de couverture sociale… C’est complètement hallucinant », s’exclame-t-il. Aux Etats-Unis, il n’est pas rare de voir des drapeaux aux couleurs des candidats à l’arrière des voitures ou dans les jardins. « Ici, les gens sont assez discrets en général sur leurs choix politiques. Sauf les fervents militants… » Alors que certains ne savent toujours pas ce qu’ils feront le jour des résultats, Shannon Satterwhite, qui n’a pas internet chez elle, a déjà tout prévu. « Avec une amie américaine, nous allons passer la journée à la bibliothèque universitaire et suivre les résultats en direct. » Pour les deux étudiantes, hors de question de rater ce moment.


Eurydice BAILLET
Etudiante en journalisme à Info-Com

é&article;&vote;&value;ééé

Notez et gagnez !

Comment ça marche ?

Déjà membre ?

Nouveau ?

Regards croisés sur les présidentielles américaines

OK


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cahri Cahri 258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte