Magazine

Krohn, le prêtre qui blessa Jean-Paul II

Publié le 17 octobre 2008 par Micheljanva

Hier était projeté en avant-première au Vatican le film Témoignage sur la vie de Jean-Paul II. Ce long-métrage lève le voile sur la tentative d'assassinat dont le pape fut victime en 1982. Le coupable ? Un prêtre espagnol.

K
12 mai 1982, Jean-Paul II se trouve à Fatima. Soudain, un homme d'une trentaine d'années se jette sur lui, un couteau à la main. Très vite, les gardes du corps du pape le neutralisent. Mais l'homme en question, Juan Fernandez Krohn, prêtre, a blessé Jean-Paul II: lorsque le pontife polonais se met à l'abri dans une pièce du sanctuaire, le cardinal Stanislaw Dzivisz, son secrétaire particulier, note des traces de sang. Le père Krohn était convaincu que Jean-Paul II était un agent communiste infiltré au Vatican pour corrompre l'Eglise, ainsi qu'il l'affirma à son procès. Condamné à six ans et demi de prison pour tentative d'assassinat, Krohn nie avoir réussi son coup.

Le père Krohn, 2 ans avant l'attentat, s'est fait exclure de la fraternité Saint Pie X pour avoir reproché à Monseigneur Lefebvre sa mollesse envers le Vatican. Expulsé du Portugal après avoir purgé sa peine, il atterrit en Belgique, où il devient avocat. En 2000, il est à nouveau arrêté pour avoir tenté d'assassiner le roi Albert de Belgique et le roi Juan Carlos d'Espagne. Il écope de 5 ans de prison. A ce palmarès, il faut ajouter un procès en Espagne pour avoir incendié un bureau de la coalition séparatiste Herri Batasuna, liée à l'organisation terroriste basque ETA.

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog