Magazine France

Papier froissé.

Publié le 17 octobre 2008 par Marc Vasseur


Papier froissé.
Pas de politique ce matin, la cause, une nuit particulièrement éprouvante ave un premier réveil à 1h30 et un petit Ivan à 39h de fièvre… ce matin, tout va bien. Le second, Colin, à 4h45… Sans oublier Brigitte (l’une des marraines de Colin) qui nous a fait le plaisir de passer à l’improviste… c’est gentil de faire un saut de Nantes comme ça.

Ce matin je suis donc carrément en vrac façon papier froissé, et je préfère garder un peu d’énergie pour de nouvelles propositions relatives à ma campagne. A ce propos, la presse régionale est plutôt intéressée par la chose, normalement j’ai un premier rendez vous la semaine prochaine.

C’est dommage car avec les propositions de Ségolène Royal pour amorcer le début d’un réel changement de société, il y a dire, même si je sais qu’il nous faudra compter sur les habituels poncifs du type c’est une gourde qu’elle se taise. Pourtant ses 6 propositions claires, cohérentes, raisonnablement atteignables et une assez baroque avec son ministère franco-allemand de l’économie sont à mon sens une belle entrée en matière et sortent de certains discours convenus mais où on attend encore l’esquisse d’une proposition…

Ah oui, certains socialistes se veulent les découvreurs de la crise que nous traversons… j’avoue être assez stupéfait devant tant de certitude et d’aplomb pour ne pas dire de mauvaise foi… Aussi en recherchant dans mon ami Google, je n’ai hélas pas trouvé grand-chose pour étayer cette thèse… Au PS un des seuls qui ait depuis longtemps pris conscience de la situation dans laquelle nous nous trouvons, c’est Pierre Larrouturou ( à lire son dernier article "comprendre la crise" comme toujours clair, percutant)… il en a fait un livre édité en octobre 2007 et je ne pense pas qu’il ait écrit en quelques jours… D’autant que lui ne se situait pas dans l’incantation (enfin ces cabris étaient somme toute très discrets…) mais dans l’aridité des chiffres.

Donc, c’est bien gentil de sauter dans tous les sens comme le font ses «  visionnaires de la dernière heure » en criant « c’est moi ! C’est moi ! ». La réalité risque d’être un peu écornée voire franchement différente et peut être franchement désagréable. Donc au lieu de revendiquer une quelconque paternité, ils feraient mieux de muscler leur proposition. Il faut d’ailleurs que je lise plus en détail celles de Benoit Hamon

Sinon, plus sérieusement, après plusieurs années où j’étais doté de nouveaux gants pour mon anniversaire, Marianne m’a fait une carte chez un disquaire connu. Bon, il est vrai pour parer à cette eventualité, j’avais fait l’acquisition du CD de la percussionniste Marilyn Mazur accompagné de Jan Garbarek (ECM… très bel album) et du dernier Joseph Arthur. Donc avec ce cadeau de ma tendre, je vais enfin acheter le Africa Brass (complete sessions) de John Coltrane… je l’avoue honteusement dans la cinquantaine de CDs de lui que je possède, je ne l’avais pas encore… Et j’hésite entre le troisième cd du triptyque Romano/Sclavis/Texier ou le dernier John Surman… bien qu’étant anglais c’est un musicien que j’adore.

J’espère que ce week-end, on pourra enfin faire une nuit normale… sinon tout va bien, c’est la patate !

Ah ben merde, j’ai malgré tout causé politique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte