Magazine Culture

Cactus, le nouveau magazine de Paris Première

Publié le 17 octobre 2008 par Lezappingdupaf
Cactus, le nouveau magazine de Paris PremièreCe vendredi 17 octobre à 23h00 sur Paris Première, Géraldine Muhlmann présentera en direct "Cactus", un nouveau magazine d'actualitéproduit par Elephant et Cie.

Chaque vendredi à 23h00, Géraldine Muhlmann sera donc aux commandes de ce nouveau magazine d'actualité qui, dans l’esprit de « Droit de réponse », réunira sur un plateau des chroniqueurs à forte personnalité animés par le goût du débat, de la controverse, de la dispute : ténors de la blogosphère, vieux briscards de la politique allégés de leur devoir de réserve, jeunes loups avides de faire connaître leur verve…

Dans la première partie de l'émission, Géraldine Muhlmann lancera des débats sur les sujets qui ont fait le plus de bruit dans les médias en utilisant un classement établi par l'institut TNS, qui a mis au point l’unité de bruit médiatique (UBM), mesurant les sujets les plus présents dans les médias.

Dans la seconde partie, ce sera au tour des chroniqueurs de "mettre leurs sujets sur la table".

Crédit photo : Paris Première / François Darmigny

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (16)

Par rof
posté le 10 avril à 15:50
Signaler un abus

Je ne comprends pas pourquoi vous invitez un cumular de l'audimat comme Gerard Miller.Il y'en a marre de ce Bobo VIP qui scande comme un gréviste les memes slogans récuperateurs.Pour lui les drames sont "absolus",les catastrophes naturelles orchestrées par le liberalisme et quand on est pas daccord avec lui il debite son fameux "soyons serieux" à tout va tel un maitre d'école .Ce sous- produit de Ruquier n'evolue pas depuis 20 ans dans sa rethorique pseudo revolutionnaire de la pensée unique.En fait il nivelle sont public par le bas en utilisant des expressions communes à l'inconscient populaire et deviens lui meme un manipulateur populiste.

Par l'indignèe
posté le 21 mars à 11:23
Signaler un abus

j'ai été indignée du commentaire de l'abbé Alain de la MORANDAIS de ce qui s'est passé en guadeloupe où il n'a retenu que ce qu'il a bien voulu croire et entendre ce,comme un bon nombre de français.Quand on ne vit pas dans le pays on s'informe à la sourche. On ne peut pas se permettre de faire de préjugés si Elie DOMOTA n'était pas indépendantiste et qu'il aurait eu les mêmes démarches que diriez-vous?s'il faut rester dans le même état d'esprit que ceux qui voit qu'Elie DOMOTA est raciste, mr DESPOINTES le béké martiniquais a eu lui aussi sa liberté d'expression ,mr l'abbé ne l'a pas entendu pourtant c'était un propos racial,personne ne dit rien tout le monde approuve.le premier il l'a dit sur le momment de la colère et le second s'était réfléchit.Alors je dis que mr l'abbé ferait mieux d'aller égrener son chapelet et d'être en harmonie avec son rôle de curé,car je pense que lui aussi c'est un raciste,mal'heureusement il y en a aussi dans l'église car il y a eu une affaire qui s'est passé récemment au sujet de la shoora ,il trouve juste ce que dit le pape! il peut fermer son clapet quand on se trouve dans une mauvaise posture.En réalité le sujet d'hier n'était pas porté spécifiquement sur la crise en guadeloupe ,mais comme il n'avait pas encore l'opportunité de dire ce qu'il pense à ce sujet il a vidé son coeur et il est content, heureusement que l'animatrice à vite fait de clore ce débat.Et je redis encore que ce ne sont pas tous les français qui pensent comme lui.

Par evl972
posté le 21 mars à 04:43
Signaler un abus

emission du 20.03.2009 sur paris première

ce nouveau pape est un démago et irresponsable certes si on va dans son sens la religion demande la fidélité dans le couple mais en afrique la plus part des pays sont mulsumans dont pour la polygamie donc il faut le préservatif non pas pour endiguer l'épidémie mais pour essayer de ne pas continuer la propagation de ce virus mortel

Par Mariethérèse
posté le 15 mars à 10:06
Signaler un abus

Impoosible d'écouter ce programme, plus que 3 minutes. Un groupe des invités plus enfantiles que les enfants en essayant de crier plus forts que les autres comme les coqs devant les poules. De plus les commentaires sont les pensées des egoists suprèmes interssés seulement dans le son de ses propres voix, malheureusement rauque et sans aucun timbre de seduction ou élégance, l'animatrice inclus. De plus leurs commentaires ne sont ni originales ne recherchées.Beaucoup de bruit pour rien!!!!

Par LeKaP
posté le 07 mars à 06:38
Signaler un abus

CONGRÈS DE L'UGTG LAMENTIN LES 02 – 03 – 04 - 05 AVRIL 2008 Extrait des Résolutions (LES TROIS RESOLUTIONS SONT DISPONIBLES EN INTEGRALITE DANS LE FORUMS sur le net) Cherchant dans les archives de moins d'un an, un ami a trouvé le CR du XII ème congrès de l'UGTG syndicat présidé par le désormais bien connu sieur Domota qui mène la danse en étant l'interlocuteur en chef du collectif actuel (!) L'ami précise qu'il ne s'agit que d'extraits mais qui ne dénature nullement le discours de l'UGTG. Il a retenu les quelques passages les plus significatifs d'un texte très long à lire. RÉSOLUTION GENERALE N°1 Le XIIème CONGRÈS DE L'UGTG, RÉUNI AU LAMENTIN LES 02 – 03 – 04 - 05 AVRIL 2008 Considérant les rapports de domination coloniale, raciale et capitaliste qui caractérisent la société Guadeloupéenne avec au sommet de l'échelle sociale les blancs Français, Békés et Européens et en bas, les Guadeloupéens d'origine Africaine et Indienne... Considérant la revendication des Guadeloupéens à être maîtres de leur devenir, revendication perpétuellement niée et invalidée par l'Etat colonial Français avec la complicité des élus locaux, Considérant l'immigration massive, organisée, des Français et Européens en Guadeloupe visant à terme le génocide par substitution du Peuple Guadeloupéen... Considérant toutes les tentatives de musellement, de domestication et de diabolisation des Syndicats de lutte de classe et de masse par une répression farouche contre les militants syndicalistes, la criminalisation de l'action syndicale et le vèglaj du dialogue social institutionnalisé. .Le XIIème CONGRÈS DE L'UGTG RÉUNI AU LAMENTIN LES 02 – 03 – 04 - 05 AVRIL 20 08 Affirme : Que le chômage de masse qui frappe près de 40 % de la population active, la précarité, la misère, l'exclusion, la prostitution, les cancers et autres pathologies directement liées à l'utilisation de produits prohibés en Europe mais autorisés an Péyi annou, la drogue, le sida, l'échec scolaire, la dengue, le nombre croissant des IVG, la délinquance, la pollution des sols aux pesticides, ….. ne relèvent ni de la fatalité ni d'une quelconque malédiction mais sont les résultats, la conséquence de choix politiques délibérés de l'Etat Français, validés et soutenus par les valets locaux, visant à nous démouné et à annihiler toutes velléités de contestation sociale et politique des Guadeloupéens à l'égard de l'ordre colonial établi... Réaffirme : L'appartenance de l'UGTG à la ligne syndicale de lutte de classe, de masse, de confrontation, de contestation et de transformation sociale visant à éradiquer les rapports de domination capitaliste et colonialiste an Péyi annou pour l'instauration d'une société plus juste et plus équitable... Exhorte : L'ensemble des militants des Unions et Secteurs de l'UGTG à mettre en œuvre, dans tous les secteurs d'activités, des revendications tant stratégiques que quotidiennes, répondant aux exigences des Travailleurs et du Peuple de Guadeloupe pour la libération complète de la classe ouvrière et du Peuple Guadeloupéen, pour l'indépendance nationale... Le XIIème CONGRÈS DE L'UGTG RÉUNI AU LAMENTIN LES 02 – 03 – 04 - 05 AVRIL 20 08 Considérant la dimension historique de l'UGTG, syndicat révolutionnaire de lutte de classe et de ligne de masse. Considérant que la ligne politique de l'UGTG nous invite à plus d'engagement pour la transformation de nos militants en militants politiques assurant une tâche syndicale... Considérant que la grève est un moyen de lutte à encourager et aussi un espace de formation de construction pour nos adhérents, militants et dirigeants. Considérant l'engagement, la transmission des valeurs idéologiques de l'U.G.T.G., la conviction et la filiation d'une ligne politique pour une adhésion au style et méthode de travail, aux fondamentaux de l'U.G.T.G. Le XIIème CONGRÈS DE L'UGTG RÉUNI AU LAMENTIN LES 02 – 03 – 04 - 05 AVRIL 2008 Déclare tout mettre en œuvre afin de créer « on lékol I.G.T.G. » Espace de libération de la conscience « a FANM é NONM Gwadloup an kaskod avè sistèm kapitalis é kolonyalis fwansé ». PON DISOU PA PÈD Pensez vous que les leaders du LKP qui ont cette vision de la réalité Guadeloupéenne soient représentatifs de la majorité des Guadeloupéens? si tel était le cas il ne resterait en Guadeloupe que des Guadeloupéens d'origine Africaine et Indienne je vis en Guadeloupe depuis plus de 15 ans dans la communauté indienne je peux vous assurer que ce n'est absolument pas leur vision de la Guadeloupe. cette vision pleine de haine donne la mesure de la violence contenue dans les pratiques qui en découle.

Par LeKaP
posté le 07 mars à 06:08
Signaler un abus

enfin! Merci Mr Théréard. Les Méthodes de nos Tontons Macoutes ont été très bien cernées dans l'analyse de Mr Alex Céleste datée du 19 février(exposées plus loin). Pourquoi cette vérité arrive t-elle si tard dans les Médias nationaux. Mesdames et Messieurs les journalistes, responsables politique nous sommes nombreux ici à crier cela depuis des semaines, pourquoi ne nous avez vous pas entendu? vous n'êtes pas extérieur à l'évènement, votre point de vue participe à son évolution.
ci après la partie de l'analyse de Mr Céleste sur ces les Méthodes du LKP. "Toutefois, derrière une façade de Robin des bois, juste et courageux, apparaît un leader qui n’hésite pas à recourir à des méthodes éminemment contestables en pays démocratique et qui ne sont pas sans rappeler celles utilisées par des mouvements populistes ou d’extrême droite : - techniques de manipulation des masses en les mobilisant sur des revendications étrangères au véritable objectif des leaders ; - fabrication d’une légitimité de la rue différente de la légitimité des urnes ; - prise de contrôle de médias importants par intimidation ou par infiltration ; - désignation à la vindicte populaire d’un groupe ethnique qui serait coupable de profiter abusivement du pays ; - techniques d’intimidation physique dans les entreprises ou les administrations pour les contraindre à fermer ; - techniques de provocation des forces de l’ordre et de mise en scène des opérations de maintien de l’ordre pour tenter de fabriquer des martyrs ; - instrumentalisation d’intellectuels prompts à théoriser le mouvement dans un sens plus présentable ; - incitation des plus fragiles et de ceux qui se sentent exclus à prendre le contrôle de la rue y compris par des actes violents et quitte à les exposer au danger ; - inoculation dans l’esprit des plus jeunes ou des plus faibles d’un sentiment victimaire ou doloriste. Le recours à cette technique, également utilisée dans les banlieues de l’hexagone, constitue probablement l’action la plus dangereuse et la plus destructrice du collectif car elle prive les individus visés de toute volonté de progresser dans la société, persuadés que leur couleur de peau leur interdit la promotion sociale. Elle les rend également vulnérables aux idéologies les plus extrêmes." Des centaines d'analyses, de textes, de commentaires attirant l'attention sur ces pratiques, existent. Je ne jette la pierre à personne, la réalité est très complexe, nos représentations n'en sont qu'un pâle reflet et en font partie, mais notre responsabilité est immense.

Par evl
posté le 19 février à 06:54
Signaler un abus

certains journalistes devraient venir vivre en martinique avant de raconter des abérations du style que l'on attend un chèque d'assistanat

si les gouvernements successifs n'avaient pas donner le monopole de l'essence et la grande distribution à une minorité. la vie serait amélioré

je suis métro et je répond quand on ne connait pas la situation et bien on étudie son sujet avec un plus de sérieux et ne pas parler pour parler

Par lola
posté le 16 février à 21:11
Signaler un abus

je regrette que votre émission ne soit pas objective. Nest-ce pas pourtant l'objectif des médias d'analyser des sujets avec objectivité?

Par toto
posté le 30 janvier à 23:37
Signaler un abus

je suis en train de suivre l'émission de ce soir vend 30/01 et je suis écoeuré par la démesure des attaques envers le président des jeunes de l'UMP, je déteste cordialement Sarkosy, mais j'ai encore moins de respect pour ces requins qui se sont jetés sur lui avec leur haine et leurs mauvaise foi qui dépassent l'entendement. 9a rend cette personne sympathique et occulte le fond du débat.Leur ton paternaliste et méprisant ferait passer sarko pour une fillette, sans compter la bétise poujadiste de Sacchomano, et le ton péremptoire ne supportant pas la contracdiction + la vulgarité et la façon "café du commerce" de disserter de Bravo font que ctte soirée est plus énervante qu'enrichissante pour le téléspectateur. dommage, ça continue à discréditer la politique et les journalistes auprès des jeunes.merci de ne pas parler en notre nom et celui des générations futures

Par BRETBEN
posté le 30 janvier à 23:17
Signaler un abus

Je ne comprend pas de quel droit Christine Bravo peut encore se permettre de donner son avis sur la façon d'être ou d'agir de Rachida dati. Qu'elle se demande donc, juste pourquoi elle-même, est encore là ? Après elle se taira. Quant au commentateur sportif, il démontre bien la pauvreté de la presse aujourd'hui !!!

A propos de l’auteur


Lezappingdupaf 668 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte