Magazine Insolite

Les "requines" n'ont plus besoin de males !

Publié le 17 octobre 2008 par Chantal Doumont

Nouveau cas de conception sans fécondation mâle chez des requins…

Des chercheurs américains ont confirmé un deuxième cas de conception par parthénogenèse chez des requins vivant dans des aquariums aux Etats-Unis, selon une recherche parue dans la dernière édition du Journal of Fish Biology publiée ce week-end.

Cette découverte semble indiquer que les femelles requins peuvent se reproduire sans mâle.

Dermian Chapman, un biologiste expert des requins à l'Institut de la science de protection des océans à l'université Stony Brook de New York, principal auteur de ces travaux, a prouvé avec un test d'ADN que la progéniture d'une femelle requin bordé ou "carcharhinus limbatus", appelée Tidbit, ne contenait pas de matériau génétique provenant d'un père.

Avant de mettre bas, Tidbit vivait depuis huit ans dans l'aquarium de Norfolk Canyon en Virginie (sud-est), où elle avait été placée peu après sa naissance dans l'océan sans jamais avoir eu de contact avec un mâle.

Il s'agit du deuxième cas de parthénogenèse chez des requins observé à ce jour. Ce même biologiste faisait partie d'une équipe de savants qui avaient pour la première fois découvert en mai 2007 un cas de naissance vierge chez une femelle requin-marteau vivant dans l'aquarium du zoo d'Omaha dans le Nebraska (centre).

"Il est désormais clair que la parthénogenèse se produit chez plusieurs espèces de requins", souligne Dermian Chapman dans un communiqué. "Le premier cas constaté de naissance vierge en mai 2007 n'était pas un hasard et il est tout à fait possible que ce phénomène se produise parfois dans de nombreuses espèces de requins", ajoute-t-il.

"Il est possible que la parthénogenèse puisse devenir plus fréquente chez ces requins si la densité de leur population devient trop faible, ce qui fait que les femelles trouvent difficilement des mâles", note le biologiste Mahmood Shivji de l'université Nova Southeastern en Floride (sud-est), un des co-auteurs de cette étude.

Les populations de ces requins ont fortement diminué dans le monde au cours des vingt dernières années en raison de la surpêche, surtout pour fournir le marché des ailerons de requins.

"Mais des conceptions vierges ne peuvent probablement pas seules compenser la forte baisse observée dans les populations de requins en raison de leur surexploitation", insiste Dermian Chapman.

Ces requins bordés et requin-marteau femelles, qui se sont reproduits sans relation sexuelle, n'ont eu qu'un seul petit alors que normalement ces espèces peuvent donner naissance à des portées allant de quelques petits à plus d'une centaine, précise-t-il.

AFP


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine