Magazine

Histoires de teinture

Publié le 17 octobre 2008 par Kimitsu

Bain #1A mon anniversaire ma mère et ma soeur m’ont offert des extraits végétaux Renaissance Dyeing, il ne me manquait plus que de l’alun et de la crème de tartre pour essayer :D J’ai commencé par quelque chose que je pensais sans risque : la chlorophylle. Hinhin, sans risque. Bon. Commençons par le mordançage. Je lis avec attention la fiche de Couleurs de Plantes. 30g de mordant pour 1kg de laine, soit. En bonne mathématicienne de bazar que je suis, j’en ai rapidement conclu que pour 200g de laine sèche, 6g d’alun c’était bien. Mais après je ne savais pas quoi faire. Jeanne-Marie est arrivée à mon secours. J’étais dans les choux pour le mordançage, c’est 10% de mordant. Elle m’a expliqué qu’on pouvait mordancer et teindre, alors zou ! J’ai rajouté 14g d’alun, et de la chlorophylle en poudre. Damned ! Ça a viré au vert-gris ! J’ai laissé au bain-marie pendant 45 minutes à 70°C, et j’ai été presque soulagée de voir que je n’avais pas mis assez de colorant parce que la couleur était juste abominaffreuse. La laine enfin mordancée, j’ai finalement préparé un bain de teinture avec un peu plus de colorant ce coup-ci, et j’ai teint la laine 100g par 100g. J’ai tressé les mèches à teindre pour avoir des effets de dégradé, et pour le coup ça a plutôt réussi ;) J’ai laissé sécher la laine, puis je l’ai rincée. Et j’ai eu les doigts verts. Les ongles aussi. Et tout le reste. Et c’est pas encore bien rincé. J’espère que la teinture a quand même bien pris, histoire de me faire oublier que le shetland a légèrement feutré.
OrcanetteEnfin malgré les doigts verts et le feutrage léger, je me suis enhardie et je me suis décidée à réaliser mon rêve : teindre avec de l’orcanette, oui, mais pas n’importe comment. Teindre en rose. Alors d’accord, c’est pas du fuschia. Mais j’ai un vieux rose juste trop joli, qui aurait certainement pu être plus intense si j’avais utilisé plus d’orcanette. Je vais détailler un chouilla ma démarche.
J’ai commencé par faire macérer 20g de racine d’orcanette dans 100ml d’alcool mélangé à 100ml d’eau acidifiée avec 4 cuillères à café d’acide citrique. Pourquoi 4 cc d’acide citrique ? Excellente question, je voulais juste que le mélange soit bien acide, après tout l’idée c’est quand même d’avoir du rose ;)
J’ai mordancé 150g de Blue-faced leicester avec 15g d’alun et 10g de crème de tartre (la crème de tartre je l’ai mise au pif), et j’ai préparé le bain de teinture en remplissant aux 2/3 un saladier avec de l’eau et 1cc d’acide citrique (mon eau a un pH de 7,89, encore une fois je voulais garantir son acidité). J’ai rincé le BFL, et je l’ai mis dans le bain de teinture froid (enfin la température était la même que celle de l’eau de rinçage). Le bain était couleur jus de fraise, mais j’ai l’impression que la couleur a été absorbée presque immédiatement par la laine. J’ai mis ma cocotte pleine d’eau à chauffer doucement, la laine a dû cuire à 60°C pendant un peu plus d’une heure, j’ai éteint le feu et j’ai laissé refroidir toute la nuit. Au matin, la laine était encore à 30°C, je l’ai doucement essorée et fait sécher :) Le BFL n’a pas bougé, je trouve la laine peut-être encore plus douce qu’avant. J’en ferai un fil dentelle quand j’aurai un peu de temps devant moi, pour l’instant je dois finir de filer ma bave de chenille :P

Un peu de chlorophylle

[Diaporama]
Bain #1
Bain #2
200g de shetland à la chlorophylle

Et de l’orcanette :)

[Diaporama]
Orcanette
Orcanette
Bain épuisé
BFL dans son bain rose
Joli bain couleur framboise
Macérat pourpre

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kimitsu 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte