Magazine

Je mange, ils meurent : jusqu'à quand ?

Publié le 17 octobre 2008 par Ma2moisellegreen

Il se passe souvent des choses chouettes à La Villette : Forum du Commerce Equitable, salon Vivez Nature, Ethical Market. Mais l'objet de ce post était totalement nouveau pour moi : "Le Festin solidaire", servi jusqu'au 19 octobre par le CCFD-Terre Solidaire.
Comment ? Le menu de Jacques, éleveur français qui nourrit ses bêtes au soja d'Amérique du Sud, ne vous inspire pas ? C'est peut-être parce que pour produire ces boulettes de boeuf, la culture intensive du soja occupe déjà la moitié des terres agricoles du continent sud-américain et que la déforestation qu'elle engendre plonge des paysans dans la misère.
Je pensais rencontrer des paysans du monde entier. Chaque convive s'est en fait glissé dans la peau d'un personnage et fait siennes ses préoccupations, le temps d'un déj. A mes côtés : Nedwa (Mauritanie), Joseph (Cameroun), Mourad (Espagne), Rosa (Brésil) et les autres.
Chacun sa vie, chacun son menu. Pour tous, un constat révoltant : 925 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde (source : FAO). A l'opposé, 150 millions sont concernés par le surpoids dans les pays industrialisés. La moitié seulement des céréales produites dans le monde est destinée à l'alimentation humaine. L'autre nourrit les animaux ou est à usage industriel (source : CCFD).
Pendant le repas animé par des comédiens, on apprend comment on en est arrivé là : OGM, agrocarburants, agriculture subventionnée, recherche du profit au détriment de la qualité, logique des industriels de l'agro-alimentaire... Ca cale.
Quelques denrées à surveiller...
Le soja : une des variétés OGM de Monsanto occupe déjà 60% des surfaces dédiées à sa culture (source : DP CCFD)
La canne à sucre : revoyez les photos de l'expo "Esclaves au paradis" signées Céline Anaya Gautier sur les bateys en République dominicaine, les conditions de vie sont dégradantes.
L'huile de palme : déforestation massive pour ce produit qu'on retrouve dans l'alimentation, les cosmétiques...
Le riz : aliment de base d'un humain sur deux ! Que peuvent de petits paysans qui cultivent de façon traditionnelle face aux riziculteurs américains ?
La tomate : des tonnes d'eau + des produits chimiques + des clandestins payés une misère = une serre géante en Andalousie. Ca se passe en ESPAGNE !
Profitons donc de la crise financière pour proposer un autre modèle de relations avec les paysans du Sud ! Soutenir le commerce équitable, défendre le bio, réinvestir dans une agriculture à visage humain, repenser nos choix alimentaires et rechercher la sobriété sont des pistes d'action à adopter. Oui, c'est urgent !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :