Magazine Séries

Newport beach - bilan de la saison 3

Publié le 17 octobre 2008 par Ryan

Newport beach - bilan de la saison 3
* * * * * * * * * *
Rare sont les séries à pouvoir garder un niveau d'excellence sur plusieurs saisons. Newport Beach n'a pas vraiment échappé à cela, puisque suite à une première saison réussie sur tous les plans, on a senti une petite baisse de régime la saison suivante, même si rien de catastrophique n'était à noté. Et c'est un peu le même shéma emprunté par la saison 3, on n'égale pas la fabuleuse saison 1, et malgré une baisse de régime, la bonne réputation du show n'est pas entaché. La série montre juste qu'elle peut parfois être un peu inégale, surtout sur une longue distance, 25 épisodes tout de même au programme. Newport beach - bilan de la saison 3Mais pourtant, au final, j'ai une excellente image de cette saison 3. Pourquoi ? Car justement la série nous aura tout fait, du pas bon du tout, même du carrément barbant en milieu de la saison, comme un niveau magistral lors d'une fin de saison qui fera palir tous les teens soaps à la mode. La saison a souffert finalement d'une certaine longueur, et surtout par la fait qu'après deux grandes saisons, les sujets ont un peu tous été exploités, et à un certain moment, on a l'impression que la série n'a plus grand chose à nous raconter. On ressort les même sujets, comme c'est le cas dans la relation entre Ryan et Marissa dont on ne voit jamais le bout du tunnel. Le manque d'humour a également été un petit problème à un certain moment. Quand on parle de Newport Beach, on ne peut pas ne pas penser à cet humour pétillant, des délires en tout genre et à ce grand sens de l'ironie. Et pourtant, on perd un peu cela dans cette saison, les intrigues très dramatiques se succèdent, donc forcément on ne rit plus beaucoup. Heureusement, cet étrange changement n'est que passager, puisque l'on retrouve vite du très haut niveau lors de seconde partie de saison qui comporte certains des meilleurs épisodes de la série, et oui rien que ça. Le début de saison est assez bon, mais l'on s'enfonce très vite dans la routine, et certaines intrigues viennent parasiter toute la série. Concernant les personnages, certains décoivent tandis que d'autres surprennent. Et ce n'est jamais ceux que l'on aurait imaginer. En tête les Cohen, ils étaient géniaux en saison 1 mais ils le sont beaucoup moins à présent. Kelly Rowan est toujours une actrice formidable qui peut tout jouer, mais elle est beaucoup trop mise sur le côté ce qui en fait une des déception de la saison. Elle est bien présente en début de saison où l'on conclut correctement son alcoolisme, et son intrigue avec Charlotte passe finalement assez bien, car elle est bien vite réglé, donc pas le temps de s'en lasser. Mais suite à cela, le personnage devient complétement transparent, elle n'existe que par rapport à ses fils ou à son mari, ou encore par rapport à Julie dont elle devient la confidente. On pourrait se dire que la mort de Caleb n'y est pas étranger, cart il y avait une relation formidable entre eux, et avec le départ d'Alan Dale, on a perdu quelque chose. C'est certain. Il faudra attendre la fin de la saison pour revoir le personnage sur le devant de la scène dans un grand conflit avec Sandy.
Sandy est également une des deceptions de la saison, on quitte l'avocat idéaliste et cynique qu'il était pour quelqu'un de plus noir et surtout de plus ambitieux. Une intrigue excellente à première vue, mais qui dure bien trop longtemps pour finalement aboutir sur pas grand chose. Newport beach - bilan de la saison 3Et pourtant, toute cette intrigue de l'hopital est très prenante et permet de voir le personnage autrement, mais l'humour manque vraiment de ce côté là, tout est beaucoup trop sérieux, mais une fois de plus la fin de saison rachète le tout. Son conflit avec sa femme et son fils est magnifiquement mis en scène, et faire replonger Kirsten dans l'alcool était une bien belle idée. Loin d'être une facilité scénaristiques, c'est finalement dans la logique des choses, car si Kiki soigne sa dépendance, ce genre de maladie, c'est le combat de toute une vie. On a d'ailleurs une très bel épisode montrant le personnage au réunion des alcooliques anonymes. Chez les Cohen, on prend le fils qui connait quelques périodes de creux. Et à certains moments, Adam Brody n'est plus que l'ombre de lui-même, tellement il ne semble plus croire en ses misérables intrigues. On touche parfois le fond, comme ses mensonges à répétition, son trip avec les joints ou bien sur ses petites maniguances à propos de Brown. Il emporte presque avec lui Summer qui reste tout de même moins grotesque quand tout va mal. Mais même dans le pire, on peut y trouver le meilleur. Le couple de Seth et Summer est bien renforcé dans cette troisième saison. On arrête les ruptures à répétition pour faire évoluer le couple de façon plus crédible et réaliste. L'alchimie entre Adam Brody et Rachel Bilson crève toujours l'écran, c'est évident et ils terminent la saison dans la joie et ensemble, malgré un avenir incertain vu les evenements du final. On retiendra également le retour d'Anna pour seulement deux épisodes, mais c'est une véritable joie de retrouver la pétillante Sammaire Armstrong qui illumine l'écran à chaque apparition. L'épisode du bal lui permet de briller à nouveau comme au bon vieux temps et nous fait réaliser combien elle a manqué à la série depuis son départ à la fin de la saison 1. Les personnages secondaires sont par contre le point fort de la saison, chacun ammène un petit quelque chose de nouveau, ou presque.
On peut parler d'Anna qui revient donc en coup de vent retrouver Seth et Summer, Dawn Atwood qui fait un retour remarquée et qui offre un splendide épisode où elle se réconcilie tendrement avec son fils, idem pour Theresa toujours aussi jolie qui vient offrir quelques réponses sur son bébé. Au rayon des nouveaux personnages, certains sont très sympathiques comme Matt Ramsey ou encore Chili, tandis que d'autres sont attachants avant de devenir très irritants. On peut citer Johnny qui garde son air de chien battu de sa première à sa dernière scène. Il arrivera même à détruire la série par sa seule présence vu la lourdeur de son intrigue avec Marissa. Newport beach - bilan de la saison 3Heureusement, on ne risque pas de le revoir vu sa mort tragique et innatendue. Certains sortent vraiment du lot, à tel point qu'ils seront toujours de la partie la saison prochaine. On peut parler de Kaitlin Cooper qui revient du pensionnat, et qui est bien comme sa mère à la fois peste et amusante, elle apporte vraiment une petite touche de fraicheur à la série. Volchok incarne quand à lui un surfeur drogué qui jouera un grand rôle dans cette saison en emportant Marissa dans une spirale d'auto-destruction, une intrigue magnifiquement menée de bout en bout. Et comment ne pas parler de Taylor Townsand, le meilleur personnage secondaire de la saison. Autumn Reeser apporte vraiment quelque chose de nouveau à la série, un vent de fraicheur, du renouveau, c'est tout à fait le genre de personnage qu'il nous fallait, à la fois touchante et complétement folle. Elle ammène énormément d'humour et on ne peut que l'acceuillir plus que volontiers au cast la saison prochaine. C'est d'ailleurs Taylor qui sauve Seth et Summer de quelques misérables intrigues.
Julie Cooper a toujours été l'un des meilleurs personnages du show, et c'est encore le cas dans cette saison, où le personnage subit une évolution frappante, mais complétement logique et cohérente. La mort de Caleb, sa perte d'argent, son statut social qui chute du jour au lendemain, Jimmy qui met les voiles... Newport beach - bilan de la saison 3Tout cela la force à s'endurcir et Julie redescent de son petit nuage ce qui lui permet d'être plus humaine et on découvre une nouvelle facette de sa personnalité. Et Melinda Clarke est à nouveau formidable dans chaque situation, que ce soit lorsqu'elle fait du chantage à Trey, quand elle pleure dans une misérable chambre d'hotel ou quand elle fait la folle dans sa nouvelle grande maison. Un personnage finalement adorable qui sait évoluer et progresser au fil des saisons, tout en ne restant pas cantonner à son rôle de mère manipulatrice et attirer par l'argent. Rare sont les soaps à pouvoir rendre la garce de service aussi attachante. Mais c'est complétement réussi ici. Cette saison permet aussi à Julie de se rapprocher de ses filles, et plus particulièrement avec Marissa avec qui elle était en conflit depuis le pilote quasiment, une évolution magnifique nous permettant de voir que Julie peut-être une bonne mère qui n'a pas toujours fait les bons choix, mais qui les assume. Elle tente de se racheter, et de se débrouiller seule, et sans homme dans un premier temps. L'intrigue de la caravane dure un peu trop longtemps à mon goût, mais elle n'est pas moins interessante. Mais la grosse intrigue de Julie cette saison concerne son rapprochement avec Neil Roberts, le père de Summer. C'était pourtant très gros et cela sonnait très soap, mais ça passe vraiment tout seul, l'alchimie est excellente entre les deux acteurs. Et cela permet de redanymiser la fin de saison notamment avec le conflit entre Summer et Marissa. Si Neil et Julie se fiancent en fin de saison, on ne va pas trop vite, pas de mariage précipité pour le moment, et c'est bien mieux comme cela. On préfère se consacrer dans le final sur la relation mère / fille entre Julie et Marissa et sur leurs adieux, une dernière scène simple et authentique qui aura sans doute beaucoup de répercussions dans la saison 4.
Ryan et Marissa ont toujours été le couple tragique de la série, et cette troisième saison suit bien cette règle, c'est peu de le dire. La première partie de la saison se consacre intelligemment au traumatisme ressenti par Marissa à propos de Trey, du viol comme du coup de feu. Ce fil rouge est très intelligemment écrit, que ce soit le manque de communication entre le couple ou encore Marissa qui se retrouve expulsée de Harbor suite à cela. C'est ainsi qu'elle rencontre un certain Johnny Harper qui deviendra vite son meilleur ami. Tout cette storyline est sympathique avant de devenir extrêment lourde car on y passe beaucoup trop de temps alors que tout est joué d'avance. Newport beach - bilan de la saison 3Chaque personnage finit par agacer, que ce soit Johnny qui devient vite l'homme à abattre, Marissa franchement plus agacante que jamais avec ses hésitations et même Ryan passif à attendre sa petite amie se contentant de faire la girouette. Une fois passé cela, on fait evoluer les deux personnages. Johnny meurt, et Ryan et Marissa se séparent ce qui permet de redynamiser les deux personnages chacun de leur côté. Ryan se trouve enfin et entretient une relation brêve mais charmante avec Sadie, pendant que c'est le descente aux enfers pour Marissa qui se retrouve à coucher et à se droguer en compagnie de Kevin Volchok, un personnage impossible à cerner, qui peut être un vrai salopard mais qui montre parfois quelques élans de gentillesse envers sa chère et tendre. C'est clairement la grande intrigue de la fin de saison qui permet de totalement relancer le personnage de Marissa et Mischa Barton excelle dans ce rôle tourmenté, plus belle que jamais. On rachète clairement le personnage de Marissa qui remonte à la surface après avoir touché le fond. Elle se réconcilie avec sa mère, devient amie avec Ryan, la boucle est bouclée et tout a été dit. Les derniers épisodes, magistraux, comptent parmis les meilleurs épisodes de la série. La nostalgie est plus présente que jamais. On ressent la fin du lycée, la peur de l'avenir mais aussi la sensation d'avoir vécus des choses extraordinaires. L'épisode de bal est excellent entre humour délirant et séquences dramatiques, dont un cliffangher de choc concernant une terrible baguarre entre Kevin et Ryan. Et que dire du final si ce n'est qu'il est une parfaite conclusion ? La série aurait pu s'arrêter là, mais cela ne sera pas le cas, la remise des diplomes est de tout beauté, les adieux de Marissa à sa mère et ses amis également. Chacun tourne une page dans son existence. Marissa a pris sa vie en main en ayant fait la paix avec elle même, Seth et Summer sont en harmonie et vont entrer à la fac, idem pour Ryan qui se sent enfin à sa place en intégrant Brown. Une fin de toute beauté qui est clairement assombrie par une scène finale qui restera dans toutes les mémoires. Une fin magistrale, bouleversante qui permet de rédefinir la série dans tout son ensemble. Tuer Marissa était le choix le plus osé que pouvait faire la série, mais elle ose aller jusqu'au bout de son idée à travers une scène finale de toute beauté où Mischa Barton et Ben McKenzie donnent tout ce qu'ils ont au fond d'eux. Un final formidable qui annonce une saison 4 clairement plus noir et différente des autres. C'est la fin d'une époque, et la saison se referme sur une image inoubliable. Ryan tenant le corps sans vie de Marissa dans ses bras.

Bilan : Une très bonne saison qui a tout de même subi quelques passages à vide notamment en milieu de saison, mais la série s'est magnifiquement rattrappée grâce à une fin de saison de toute beauté. Et le plaisir est toujours intact. Le final bouleversant à souhait redynamise la série dans son ensemble et devrait offrir un certain renouveau à la quatrième (et malheureusement dernière) saison.

Bonus : Un résumé des trois premières saison de la série.


Une vidéo sur Ryan et Marissa.


Une promo de la saison 4.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ryan 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine