Magazine Sexo

Bollywood swinging

Publié le 18 octobre 2008 par Peggoche
Virginie Despentes écrivait, en substance, dans King Kong Théorie, que le jour où les mâles auront peur de se faire arracher les couilles, ils cesseront peut-être d'emmerder les femelles. Pour du sexe non consenti, s'entend. Et bien visiblement Virginie Despentes traverse les frontières, même si ce n'est pas ses couilles que cette Indienne de 35 ans a arrachées à l'homme qui l'emmerdait depuis plusieurs mois pour finir par tenter de la violer, mais sa tête, et à coup de faucille. Pour ensuite se balader dans les rues de Makkapurva le trophée à la main.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :