Magazine Science

Pluie volcanique au mercure, volcan Masaya au Nicaragua

Publié le 18 octobre 2008 par Raymond Viger

Pluie volcanique au mercure, volcan Masaya au Nicaragua

(Amélie Daoust-Boisvert – Agence Science-Presse) – Les traces de mercure contenues dans les glaces polaires proviennent du magma ardent des volcans, affirment des scientifiques des universités d’Oxford et de Cambridge. Ils ont constaté que, chaque année, le volcan Masaya au Nicaragua libère environ sept tonnes de mercure, contre « à peine » cinq tonnes et demie pour la pollution industrielle en Grande-Bretagne. Les volcans relâchent le mercure dans leurs vapeurs sous forme de minuscules particules de 10 à 20 nanomètres. Ces nanoparticules de mercure sont suffisamment fines pour s’envoler dans un voyage autour du globe. « Nous ne savions pas que les volcans étaient les sources de particules aussi petites », affirme Rob Martin de l’Université de Cambridge. « Leur existence est potentiellement importante pour le système climatique – elles pourraient gouverner la formation des nuages et la quantité d’énergie solaire qui atteint la surface de la Terre. »

PUBLICITÉ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte