Magazine Politique

Enrayage et scoopitude...

Publié le 18 octobre 2008 par Dagrouik

«Nous sommes en train d'enrayer la crise financière,  Demain, il faudra un plan qui créera de l'emploi et mettra fin à la perte de pans entiers de notre industrie.»

Patrick Devedjian, UMP, grand comique troupier.

Et oui, les cons ça ose tout. On pensait que Lefebvre le CON-Muniquant de l'UMP était le seul capable de sortir de telles inepties que personne ne croit. Il faut croire que le job est passionnant. On attend aussi les cris de joies de Sa Suffisance Balladur dans les prochains jours.  C'est ainsi que l'UMP annonce la refondation du système capitaliste.

J'ai un scoop, je connais le résultat des travaux de refondation du capitalisme de l'UMP. Oui, oui, pour cela j'ai fait appel à une fine équipe de limiers. Ils ont espionné les spin-doctors de l'UMP dans des lieux que la morale et l'hygiène réprouvre. Pensez donc, pour obtenir de tels niveau de reflexion, il ne faut pas hésiter à se salir les mains et le reste.
Cette refondation du Capitalisme. Ce sera tout simplement de rajouter la petite dose d'éthique demandée par le MEDEF et quelques libéraux. Du toilettage, on va faire confiance à l'auto-régulation, les mêmes agences qui donnaient des AAA seront priées de revoir un peu la liste des bénéficiaires des jetons de présence, et c'est tout.  On ne mettra aucune sanction pénale, rien , et on trouvera quand même de penibles libéraux pour crier au retour de l'ogre Etat et d'imbéciles pisse-froids pour parler de nationalisation ou de socialisation de l'économie. 

On attend les grotesques interventions de Sabine Herold et de Madelin chez Morandini promu grand analyste politique. Ils vont surement nous expliquer -encore une fois- que c'est le trop plein de régulations qui sont la cause du problème.

Vous ne me croyez pas, c'est déjà le cas. Je vous ai déjà expliqué que chez nous la puissance publique fournissait 100% du capital de la société de soutien à la finance, et qu'en retour elle n'avait qu'a peine 30% des voix dans les instances de décision.
Malgré les cris du nabot qui réclame (on est prié de ne pas pouffer) un vrai changement.. Rien ne sera changé, rien. Si ce n'est l'intensité du vacarme médiatique autour de ce vide de sens, vide de sens qui renvoie au vide sidéral situé sous les banques et établissement financiers qui ont pensé - pen-chié -des produits dérivés censé envoyer les profits vers des résultats stratosphériques. 

Et ce jusqu'à la prochaine crise. Lbo, Hedge-Fund on verra bien ce qui nous tombera sur le nez . D'ici là les fat-cats de Wall Street pourront se mettre 70 milliards de dollars de bonus dans la poche.

Vous voyez bien que rien n'a changé, et au final on peut se demander si le PDG d'Enron mort en prison, n'est pas l'exception qui confirme la règle...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines