Magazine Séries

Brothers & sisters - saison 2 - episode 8 - la premiere danse

Publié le 18 octobre 2008 par Ryan
Brothers & sisters - saison 2 - episode 8 - la premiere danse
* * * * * * * * * *

Brothers & Sisters remet les compteurs à zéro après un magnifique épisode précédent. On a conclu les premières intrigues de la saison comme le divorce de Sarah ou les problèmes de drogues de Justin. On part vers quelques chose d'autre, et si cet épisode est inférieur à ce que nous offre la série habituellement, on pose des bases prometteuses et c'est toujours un plaisir de retrouver les Walker. Je le dis à chaque fois, mais c'est vraiment le cas, rare sont les séries à nous procurer un tel sentiment familial, cela rend la série unique en son genre, et particulièrement lorsque l'on aborde les scènes vraiment familiale qui sont toujours de vrais bons moment. Au hasard, le teaser où chacun raconte non sans rougir sur quel chanson il a perdu sa virginité. La palme revient sans aucun doute à Nora qui avoue à ses enfants, limite choqués qu'elle a perdu sa virginité au lycée à l'arrière d'une voiture. C'était une fois de plus à mourir de rire. Par contre, je n'ai pas beaucoup aimé la nouvelle intrigue de Nora qui parait un peu trop bateau. Elle renoue avec son ancien amour de lycée et passe une charmante soirée avec lui, à tel point qu'elle l'invite au mariage de Kitty. Un peu précipité. A mon avis, cela ne va pas durer entre eux, mais quelques scènes sont malgré tout sympathiques, au hasard les scènes entre Nora et Kitty toujours pincés d'humour, je ne m'en lasse pas. J'ai aussi beaucoup aimé la scène finale où Nora veut modifier sa robe de mariée, sans doute pour la porter au mariage de sa fille. Une idée finalement pleine de sous entendues, elle veut faire table rase du passé, mais sans pour autant tout détruire son passé. Elle ne veut pas tirer un trait sur son mariage avec William, mais veut seulement se créer de nouveaux souvenirs rien qu'à elle.


Lena et Tommy, c'est fini, et mieux encore Julia est de retour dans la série. J'étais persuadé qu'elle allait revenir bientôt, je ne m'étais pas trompé. Et même si le personnage est toujours bien transparent, je suis assez content de la revoir car cela ouvre de nouvelles perspectives, notamment pour Tommy qui va avoir d'un seul coup beaucoup de choses à gérer. Comme Holly, j'ai eu un peu peur que Lena devienne très garce et l'accuse de harcélement sexuel ou quelque chose de ce genre, mais elle est plus maline que ça et ne compte pas le blesser ainsi. Malgré tout, elle compte bien le provoquer, et d'une façon peut-être encore plus dure. Au bon moment, on ressort le crush de Lena avec Justin, et elle ne tarde pas à coucher avec lui alors qu'il est encore en désintox. On pourrait se dire que Lena est vraiment vicieuse, mais elle semble finalement assez paumée dans sa vie, elle est tombé amoureuse d'un homme marié et maintenant qu'il la plaqué, elle ne sait plus vraiment quoi faire. Bien sur, elle n'est pas tombé sur Justin par hasard, car elle doit bien se douter que cela va compliquer nettement les choses. Ce serait une belle occasion de complexifier un peu plus les rapports entre les deux frères, notamment si Justin apprend que Tommy a couché avec sa copine. Sans parler de Julia, qui ne rêvons pas, va très vite apprendre la vérité. On sait bien que les secrets ne se tiennent jamais très longtemps chez les Walker, et pour celui-ci, ce n'est qu'une question de temps. Holly est par contre toujours dans le coin, et si elle ne dit pas grand chose, elle pourrait très bien tout balancer à un moment ou un autre. J'ai d'ailleurs été étonné qu'elle ne dise pas tout à Rebecca quand elle parlait de Justin, cela aurait été pourtant le moment idéal pour tout avouer. Autre moment très fort, ce sont les excuses de Justin à Rebecca, une scène encore une fois splendide car après leur gros clash, j'attendais vraiment de voir la suite. C'est finalement une scène très simple sans mélodrame, on sent que Justin a vraiment des regrets pour tout ce qu'il a fait, et je l'ai trouvé touchant dans ses excuses.


Sarah a un nouveau partenaire à Ojai, en la personne de Graham Finch, on ne sait pour l'instant pas grand chose sur lui, mais on peut déja parier qu'il sera le nouveau love interest de Sarah pour la suite de la saison. Après avoir montré le personnage faire face à ses responsabilités de mère célibataire, ce serait une bonne idée de la voir reprendre goût à la vie et aux hommes. La grosse nouveauté de l'épisode concerne plus Kevin et Scotty. On le savait, toute la famille le savait et je pense qu'au fond de lui Kevin savait que tout allait recommencer à un moment ou un autre avec Scotty. C'était pratiquement impossible qu'ils vivent des mois ensembles sans qu'il ne se passe rien, mais je peux comprendre Kevin. Car certes il a été infidèle à Jason, mais j'oserai dire qu'il la bien cherché, après tout, si il tenait vraiment à Kevin, il l'aurait appelé. Surtout s'il a appelé son frère pour lui dire qu'il ne pourrait pas venir au mariage. Dommage, le voir au mariage aurait pu être explosif, mais un changement de programme n'est sans doute pas à exclure de ce côté là. La réconciliation de Kevin et Scotty sur le canapé était vraiment mignonne, je les ai toujours adoré tous les deux, donc pas de soucis en ce qui me concerne. Et on risque de les voir officiellement ensemble, puisque Kevin se décide à rompre pour de bon avec Jason quand celui-ci a enfin la décence de l'appeler. Au moins, on ne fait pas plus durer l'intrigue, et on va pouvoir vraiment passer à autre chose les concernant.


Le mariage de Kitty et Robert avance de plus en plus, et là c'est les derniers préparatifs. J'ai de plus en plus hate de voir le résultat, cela risque d'être savoureux un mariage Walker, j'en suis certain. La recherche de la robe était vraiment très amusante, notamment car on mele Rebecca qui s'intègre de mieux en mieux à la famille. C'était difficile avec Kitty au départ, mais celle-ci semble avoir fini par accepter sa petite soeur, comme le montre cette charmante scène où elle lui propose d'être sa demoiselle d'honneur. Par contre Sarah a un peu plus de mal à faire la part des choses et j'ai tout simplement adoré toutes les petites piques qu'elle envoit à Rebecca, notamment ses petites allusions à son goût pour les hommes mariés. J'ai bien aimé que Rebecca se lâche et ne se censure plus, finalement elle doit être elle-même et ne plus être intimidée par cette famille de fous. L'histoire de la robe idéale était sympathique, et comme le précise Kitty, cela fera au moins une chose vraiment à elle dans son mariage. On peut comprend son sentiment, même si elle préfère ne pas porter la robe de sa mère. Nora n'est pas froissée par cette décision d'ailleurs. Parallèlement, elle prend des cours de danse avec Robert, et là aussi on parle finalement du sentiment de frustration de Kitty. McCallister a déja vécu tout cela à travers son premier mariage, et pour lui ce n'est pas vraiment le grand saut dans l'inconnu, il n'y a pas vraiment la magie ni le sentiment de nouveauté des préparatifs de mariage. Pour autant, on sent qu'entre eux, il y a vraiment un lien très spécial, même si je n'ai pas spécialement craquer pour la déclaration de Robert à la fin, on a connu mieux avec ces deux personnages. Mais il a raison, tout est nouveau avec Kitty et j'ai hate de voir le mariage, surtout pour voir s'il aura bien lieu, car les rebondissements n'ont jamais manqués entre eux.


Bilan : Certainement pas le meilleur épisode de la série, mais celui-ci permet de mieux redéfinir l'ensemble des personnages pour la deuxième moitié de la saison. On referme quelques portes pendant que d'autres s'ouvrent, toujours avec cet irresistible mélange de drame et d'humour qui fait toujours mouche. Le prochain épisode sera centré sur le grand mariage Walker, et nul doute que ce sera fabuleux.


Bonus : La bande annonce du prochain épisode.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ryan 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine