Magazine Humeur

Elections US : ce qui me dérange...

Publié le 18 octobre 2008 par Drzz

Elections US : ce qui me dérange...Par Grandpas
Ce qui me dérange dans les élections américaines, ce n’est pas que les américains élisent à la magistrature suprême Monsieur Obama. Chaque peuple libre dans une nation démocratique a le droit d’asseoir sur le siége de la Présidence, le candidat qu’ ils considèrent le plus apte pour les représenter et cela quelque soit ses origines sociales, ethniques ou sa position sur l’ échiquier politique.

Ce n’est pas que le représentant politique démocrate soit une métis afro-américain ou que le républicain soit homme très âgé. La valeur d’ un homme ne se mesure pas selon sa mélanine ou son âge.

Ce n’est pas que l’ épouse de Monsieur Obama se dise fière de son pays que lorsque ceux ont ou auront voté pour son époux.

Ce n’est pas qu’ une femme de l’ entourage de Madame Clinton fut renvoyé pour avoir dit tout haut ce que beaucoup de personnes pensent tout bas sur la présence de son rival aux primaires du parti Démocrate.

Ce n’est pas que Madame Palin fut traitée plus bas que terre par les partisans de Monsieur Obama qui auraient crié au racisme si les républicains en avaient autant sur le représentant Démocrate ou une personne de son entourage, voir l’ âge de son colistier.

Ce n’est que le « Tout Hollywood » prenne fait et cause pour le Démocrate en hurlant leur haine sur l’ennemi républicain, c’est une habitude pour ces imbus gavés d’ or.

Elections US : ce qui me dérange...

Non tout ce que j’ ai écrit et ce que j’ oublie volontairement ou involontairement ne me dérange pas car , il s’ agit de citoyens américains qui portent leur idole pour certains ou leur champion afin que ce dernier soit l’élu. Le peuple américain et lui seul devra décider un certain 4 Novembre et nous n’ aurons aucun droit de regard sur cette décision qu’ elle nous conforte ou qu’ elle nous désespère.

Non ce qui me dérange.

C’est que le médias du monde entier et leur fidèles serviteurs se déchaînent avec autant de colère contre le candidat Républicain et sa colistière qui sont les représentants serviles de l’ ancienne mandature qui selon toujours les mêmes fut une totale busherie.

C’est de lire et d’ écouter cette propagande obamesque qui s’ insinue partout jusque dans des émissions musicales ou l’ animateur de la station parle que la victoire d’ Obama serait un grand tournant pour l’ humanité ou un autre parlant d’ échec mémorable des néo-conservateurs en économie et en Irak.

A les entendre quand Monsieur Obama sera élu , le Monde deviendra meilleur, plus de « Global Warning », l’ économie Mondiale retrouvera toute sa vigueur, les guerres vraies , fausses, asymétriques ou autres seront un lointain souvenir et les hommes seront tous beaux et gentils;

« Saint Obama, protégez nous »

« Saint Obama, gardez nous »

 Ce sera le cri du Monde le soir du 4 Novembre et de tous les anti -busettes de ce monde qui pourront laisser éclater leur chant de haine et tous ces petit français viendront célébrer leur grand Messe place de la Bastille, de la République ou de la Concorde, brûleront ils le « Star and Stripes », iront ils jusqu’ au bout de leur anti-américanisme car ils ont avant tout des aigris de la réussite de ces cow boys ignares ou voleurs de terre qui ont fait de leur nation, une des plus grande et plus puissante démocratie de la planète.

Voilà ce qui me dérange, ce n’est pas grand chose mais je tenais à l’ exprimer, qui d’ Obama ou de Mac Caïn sera élu , personne ne le sait sauf peut être à demander à Madame Soleil mais celle ci n’est plus. Mais s’ il s’ avérait que ce soit le candidat démocrate, je ne sais pas ce que sera l’ avenir, je me méfie des faux prophètes. Car un homme soutenu par autant de gens ne peut être un sauveur car il n’ y a pas autant de sages dans le monde. Certains reconnaîtront ici une pale imitation d’ un paradoxe du Talmud.

Elections US : ce qui me dérange...
Que fera leur Pharaon une fois élu, si celui ne pouvait tenir toutes ces promesses ou si celui ci prenait une direction opposée à celle qu’ il leurs avait promis. Deviendront ils des anti-obamistes, brûleront ils son effigie , que celui ci tienne ou non son cap la nuit sera longue pour tout le monde.

Pour terminer, je conseillerais ce proverbe africain à Monsieur Oba ma :

« Dans la descente du courant, on peut se faire des amis dans la montée c’est impossible »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Drzz 204079 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines