Magazine Europe

Pour une vraie "Europe des droits sociaux"

Publié le 18 octobre 2008 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com
Par Maud de Boer-Buquicchio
Journée mondiale de l'alimentation ou de lutte contre la faim et la pauvreté, Journée mondiale du refus de la misère. Ces événements organisés depuis quelques années sont malheureusement toujours d'actualité et risquent même de revêtir une importance plus grande à l'avenir. En effet, la crise financière que nous traversons ne manquera pas de toucher ceux et celles qui sont déjà démunis aujourd'hui et de faire encore d'autres victimes.
En 1948, dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, droits civils et politiques et droits économiques, sociaux et culturels étaient réunis dans un seul instrument, affirmant ainsi l'indivisibilité des droits de l'homme.
Les aléas de l'histoire ont fait qu'ensuite une distinction a été faite entre droits civils et politiques et droits économiques, sociaux et culturels, tout d'abord par l'adoption de la Convention européenne des droits de l'homme en 1950, puis par la Charte sociale européenne en 1961 et des deux Pactes des Nations Unies en 1966.
Depuis, ces deux branches des droits de l'homme cherchent à se rapprocher de nouveau pour revenir vers le principe initial de l'indivisibilité des droits de l'homme. Cela est démontré, notamment, par l'évolution de la jurisprudence de la Cour, l'adoption de la Charte sociale européenne révisée en 1996 et de la procédure de réclamations collectives, de même que du Protocole n°12 à la Convention Européenne des Droits de l'Homme.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :