Magazine Voyages

Les oranges de Punaauia

Publié le 19 octobre 2008 par Argoul

Samedi 28 juin, c’était la deuxième fête de l’orange. On estime que deux cents porteurs d’oranges sont montés sur le plateau de Tamanu le lundi 23 pour entretenir et cueillir les fruits. Personne ne sait comment les orangers ont poussé sur le plateau de Tamanu. Les uns disent que ce sont les agriculteurs tahitiens, les autres que ce sont des colons californiens, d’autres encore qu’une graine d’oranger aurait été déposée là par un oiseau. Les orangers de Tamanu ont été longtemps oubliés, ils auraient été redécouverts vers 1930.

orange-epluchees.1224411484.jpg

Chacun ou chaque famille monte pour nettoyer « son verger » et préparer les glanes (filets que l’on emplira d’oranges). Le vendredi ils sont redescendus portant chacun sur leurs épaules entre 30 et 100 kilos. Les porteurs d’oranges, chargés de glanes suspendues sur un bambou doivent porter leurs charges par un chemin escarpé et en pente pendant environ trois heures. Une glane pèse environ 5 kilos. Les aînés ont développé une bosse dans le dos au niveau du cou qui les rend très reconnaissable.

Un concours était organisé à la mairie : le jury juge les plus beaux fruits, l’harmonie des glanes sur le bambou. Seule une quarantaine de porteurs participaient au concours.

orange-tranchee.1224411530.jpg
Cette cueillette annuelle ressemble à un rite initiatique et peut rapporter 20 000 FCP (168€). La fête organisée par la mairie est un hommage aux porteurs d’oranges et à la vallée de la Punaruu qui avait subi un grand « nettoyage » quelque temps auparavant. Cette vallée était devenue le dépotoir des entrepreneurs et des particuliers qui y faisaient des dépôts sauvages de tout ce qui les encombrait. Des associations ont elles-mêmes entrepris ce grand nettoyage, la mairie s’est jointe à elles, et les entreprises qui travaillent dans cette vallée ont mis à leur disposition des engins lourds pour enlever les encombrants : ferrailles, carcasses de voitures, déchets de chantier, etc.

Ne me demandez pas si les oranges du plateau de Tamanu sont bonnes, je n’en ai jamais mangé… l’orange est loin d’être mon fruit préféré !

Sabine

oranges-vahine.1224411514.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Argoul 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine