Magazine Humeur

Bhv

Publié le 19 octobre 2008 par Echocynique
BHV, on en parle beaucoup moins pour l'instant.
Je suis tombé, grâce au Grand Barnum, sur le blog Vlaamse Web Ring Blog, sur la "vision wallone de BHV" .
Notons que la vision d'Elio Di Rupo est assimilée à la version "wallone", et plus particulièrement, son "document pédagogique"
Nous avons déjà écrit ici sur la manière dont le camarade Elio pouvait simplifier l'origine de la crise, et avons relayé une analyse de son opuscule "Etre socialiste aujourd'hui".
Donc, je ne crois pas que la vision "wallone" puisse se résumer à ce qu'écrit Di Rupo...
Soit.
L'auteur se décrit comme "Als overtuigde Vlaming" et le choix des couleurs jaune et noire ne sont certainement pas un hasard ou une négligence.
Son argumentaire est clair:
1. Bruxelles était flamande il y a deux cents ans. Donc doit redevenir flamande.
Ben oui. Et aux USA il faut parler Chiroquois ou espagnol?
L'argument ne tient pas.
2. Il n'est pas normal que les Flamands aient des difficultés pour se faire soigner dans leur propre langue à Bruxelles.
C'est vrai. Comme l'habitant de Crainem doit pouvoir parler français à son administration communale.
3. La francisation du Brabant flamand continue
Et alors? Plutôt que de forcer les gens à parler une langue, donnons-leur envie de parler cette langue. Oblige-t-on les commerçants à la Côte à parler français? C'est le contraire: on essaye de le leur interdire!
C'est comme si l'on interdisait au Romains de parler anglais.
Frustration flamande. Ils n'arrivent pas à donner envie de parler leur langue, alors ils essayent la coercition.
4. Bruxelles est bilingue, Zaventem unilingue flamande.
Bruxelles bilingue? La loi a défini le bilinguisme à Bruxelles, mais les faits sont très différents.
Bien des études ont été faites, mais les Flamands ont toujours refusé un réel recensement linguistique. Mais l'étude de Rudi Janssens montre très clairement la prédominance incontestable du français.
5. La loi a défini l'emploi des langues.
Et là nous sommes au centre du débat.
La loi doit normalement protéger les plus faibles.
Et les Flamands se sonsidèrent donc comme "colonisés", ils doivent "se battre
Quelques morceaux choisis:
"de nadelen die de Vlaamse burgers ondervinden van de inwijking van de rijke Brusselse burgers"
"de autochtone Vlaamse burgers uit hun leefmilieu wegdrukken"
"Slechts in 70,9% van de Vlaams-Brabantse gezinnen met een kind geboren in 2004 gebeurt de communicatie in het Nederlands"
La loi doit-elle imposer une langue? De quel droit? Le droit du plus fort puisque les Flamands sont majoritaires au Parlement?
Je ne ferai pas la même erreur en croyant que VWR représente la "vision flamande" de BHV.
Il y a d'autres arguments que je comprends aussi (et peut-être mieux):
1. Les transferts Nord Sud pas bien utilisés.
Le sentiment flamand est que l'argent qui est transféré est mal utilisé. Il faut bien reconnaître qu'il n'y a pas que les Flamands qui se posent ces questions, loin de là.
rappelons tout de même que les transferts ont eu lieu vers la Flandre pendant longtemps et que dans le futur cela risque d'être de nouveau le cas.
2. La différence de culture est importante.
Cela semble être un truisme à première vue. Mais qu'est un Flamand? Quelqu'un qui habite en Flandres? Et tous les francophones qui habitent en flandres? Et tous les Flamands qui habitent en Wallonie? Et les couples mixtes linguistiquement? Et les Bruxellois?
3. Une diférence de traitement entre électeurs?
Et le fait que les Flamands soient surreprésentés à Bruxelles? C'est juste?
Conclusions:
Il serait temps de "repartir de zéro".
D'oublier pour un temps toutes les frustrations. Et de chercher une solution qui satisfasse tout le monde.
Sinon, nous allons assister à de belles bagarres. Et Bruxelles devrait alors prendre ses distances d'avec la Flandre et peut-être avec la Wallonie.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Echocynique 36 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines