Magazine

Jus de raisin

Publié le 19 octobre 2008 par Toutaubord
(photo Chelsy N)
J'avais mis ma main sur la sienne,l'a gardée, amené ses lèvres à mes lèvres.S'était dit pas possible autant de fièvre,l'incendie a bien pris, rien ne l'arrête.Une coupe de fruits, couleurs mélées.Mon oeil vert, ton oeil nuitjamais quittéstout emmélés nous laissons emporterdans le grand lit aux tentures conte de fées

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toutaubord 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte