Magazine Europe

La Sfogliatella napolitana

Publié le 19 octobre 2008 par Arturo

Si vous passez par les rues de Naples -qui n'est donc pas qu'une ville synonyme de mafia ou d'ordures laissées à l'abandon !-vous serez à coup sûr assaillis du parfum doux des Sfogliatelle.

Qu'est ce que c'est donc ? Ce sont des patisseries typique de Naples et de la région de la Campania (la Campanie).

sfogliatella

La sfogliatella serait née dans un monastère des environs de la magnifique côte amalfitaine (Costiera Amalfitana), le Monastère de Santa Rosa qui se trouve entre les villes de Furore et Conca dei Marini

Etant totalement recluses au monastère et vivant en autarcie, les moniales passaient donc leur temps libre aux cuisines, au four pour faire leur pain, au jardin, à la vigne, etc. Un jour de l'année 600, la moniale préposée à la cuisine voulu utiliser un reste de semoule cuite au lait. Elle y mélangea quelques fruits secs, du sucre et un peu de liqueur de citron (le fameux Limoncello de la même région). "Cela ferait une farce exquise" se dit-elle, mais que farcir ? Elle prit alors de la pâte, ajouta du saindoux et du vin blanc et confectionna deux feuilles pour entourer sa farce, donnant à la partie supérieure, clin d'oeil, la forme d'un bonnet de moine.

Au sortir du four, les moniales se rendirent compte que cette douceur pouvait leur apporter quelque argents et décidèrent de la vendre aux portes du monastère sous le nom de Santarosa. Celle-ci mit quelque 400 ans ans pour franchir les 60 kilomètres séparant Amalfi de Naples ! Au début du 19ème siècle, on ne sait comment, un hôtelier napolitain du nom de Pasquale Pintauro, se trouva en possession de la recette de la santarosa.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arturo 71 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog