Magazine

Le principe du three-way handshake

Publié le 18 octobre 2008 par Webspace

Dans un réseau utilisant le TCP-IP le ‘three-way handshake’ ce definie comme suit , une connection en trois étapes entre deux hôtes qui doit être absolument suivie pour permettre une ouverture de connection. L’hôte A éffectue d’abord une demande de connection auprès de hôte B  ‘SYN‘. L’hôte B lui répond en lui indiquant qu’il est prêt à recevoir une confirmation par un ‘SYN-ACK‘. L’hôte A lui envoie donc une confirmation soit un ‘ACK‘ , la connection peut alors être établie , la connection passe alors en mode ‘established‘.

Définition de SYN, SYN-ACK et ACK

SYN (synchronize) est définie par une synchronisation en deux hôtes.

SYN-ACK (synchronize-acknowledgment) définie une synchronisation confirmer par l’hôte cible (Ici B).

ACK (acknowledgment) définie une confirmation par le premier ordinateur distant (Ici A).

Je vous est préparer un schéma pour mieux vous représenter le principe du three-way handshake.

Schéma three-way handshake

Schéma three-way handshake


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Webspace 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte