Magazine France

L'effaceur de pauvreté

Publié le 19 octobre 2008 par Rebus

 L'effaceur de pauvreté, ça sonne un peu comme un titre de film qui raconterait les exploits d'un hybride de Schwarzennegger période Terminator (et pas gouverneur républicain californien) et de l'abbé Pierre (ce qui ne ressemble donc guère à Martin Hirsch), un genre de contes pour endormir les enfants  pendant que le grand méchant loup libéral  se remet des morsures infligées par la crise.

 Et c'est bien d'un  somnifère qu'il s'agit. Un truc puissant que nos médias aux ordres refourgueront complaisamment pour bien montrer la grandeur de la politique de notre gouvernement et, surtout, pour les mécréants qui osent douter, son efficacité politique.L'effaceur de pauvreté

 Le grand petit dirigeant qui solutionne à lui tout seul les crises financières internationales (même s'il sort de son mutisme  après tout le monde) a consenti à tourner son regard vers la France d'en bas et, d'un coup, d'un seul, hop, éradiquée la pauvreté.

 Éradiquée, non, même les sarkofans les plus convaincus n'oseraient pas sortir de tels bobards, à l'exception peut être de Frédéric Lefebvre, mais en très nette diminution. C'est déjà un beau résultat, non ?

 Enfin, c'est  juste dû à un changement de méthode de mesure, ce changement (une sorte de cassage du thermomètre en fait) permettrait (permettra vu que le principe est acquis) de claironner par monts et par vaux que l'action du petit Timonier, ou du moins celle de la droite, a permis la réduction de la pauvreté.

 Une réduction spectaculaire, 22 %, rien que ça, voyez bien que l'UMP obtient des résultats. Un peu de la même façon que l'inflation est contenue, selon les méthodologies variées de l'INSEE, ou le chomage tel qu'il est vu par Lagarde.

 Pas de chomage, de pauvreté ou d'inflation en France, ces fléaux ont été terrasés par le sarkozysme.  C'est du moins ce que la propagand officielle avance comme théorie. Les qui n'y croiraient pas ou soutiendraient le contraire sont certainement de dangereux révolutionnaires, quelquefois camouflés en paisibles retraités

 Dormez braves gens, NIcolas veille sur vous....

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rebus 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte