Magazine

L'édito du lundi . n° 37

Publié le 20 octobre 2008 par Flash-News

L’actualité de la semaine sous tous les angles …


L'édito du lundi . n° 37

Politique

Le duel de la semaine

François Bayrou Hervé Morin

Hervé Morin, président du Nouveau Centre, risque bien d'être le grain de sable pour deux personnes, François Bayrou et Nicolas Sarkozy

Les excédés du ni-ni de François Bayrou, les déçus du gouvernement, les incités par la chute dans les sondages de Nicolas Sarkozy, pourraient bien se tourner vers le ministre de la Défense.

Si dans la logique, les voix du Nouveau Centre se porteront au deuxième tour de la présidentielle sur celui qui représentera la droite, au premier tour, sa présence risque de siphonner les électeurs du MoDem

D’autres qu’Hervé Morin comme Jean-Louis Borloo, Jean Arthuis ou de Gilles de Robien doivent penser aussi devant la glace le matin en se rasant à participer à la course, mais celui qui est en position la plus favorable est bien le ministre.

Alors le centre en 2012, sera t’il un match en Bayrou et Morin …

***

Pour le 14 juillet, Nicolas Sarkozy par mesure d'économie, a décidé qu'il n'y aurait pas de grand concert gratuit sous la tour Eiffel

Mais alors, puisque le président veut serrer la ceinture, pour la fête populaire, pourquoi ne le fait-il pas aussi pour la « garden-party» qui d’après le député René Dosière a coûté au contribuable en 2009 la somme de 732 826 euros.

1000 ou 2000 privilégiés dans les jardins présidentiels contre un concert gratuit pour 5 ou 600 000 spectateurs et une diffusion à la télévision pour 60 millions de citoyens, le plus équitable ne serait-il pas de réduire les frais des deux côtés, sans annuler l’une ou l’autre.

***

Christine Boutin a renoncé à son salaire de 9 500 euros net par mois au titre de la mission que lui a confiée l'Elysée sur la mondialisation.

Elle a consciemment ou inconsciemment ouvert « la boite de pandore », en effet, combien de personnes que l’on ne connaît pas ont les avantages auxquels elle vient de renoncer.

Il y a fort à parier que les journalistes vont se lancer dans une recherche effrénées au joyeux lutins qui doivent se poser maintenant des questions sur la manne des missions.

***

Pierre Laurent est le nom qui vraisemblablement remplacer celui de Marie-George Buffet à la tête du Parti communiste français.

Il va avoir fort à faire, face à l'offensive de Jean-Luc Mélenchon qui espère être le candidat à la présidentielle du Front de gauche

Pierre Laurent calme déjà le jeu :

Il ne suffit pas d'être une personnalité médiatique pour faire un bon présidentiable.

Il doit aussi essayer de faire rentrer au bercail les 200 communistes démissionnaires qui ont quitté le parti dernièrement et que Marie-George Buffet n’arrive pas à faire revenir.

***

Ségolène Royal lance un appel en vue d'un référendum sur les retraites, afin d’embêter le président, montrer qu’elle est toujours là, mais aussi amener Nicolas Sarkozy à réaliser une réforme consensuelle.

Ca ne déclenche pas une mobilisation du PS, seul Laurent Fabius a dit son soutien à cette démarche, qui pourtant concerne notre avenir à tous.

***

Coup de gueule

Bernard-Henri Lévy dans Le Grand Journal, sur Canal+, a taclé Laurence Ferrari suite à son interview du président iranien Mahmoud Ahmadinejad

BHL auréolé du prix Saint-Simon, remporté pour son livre Pièces D'Identité, qualifie ses questions de « mièvreries confondantes ».

Mais sa controverse porte surtout par un voile porté sur les cheveux par la journaliste :

Pourquoi il n'y avait pas d'autres solutions ? Pourquoi elle n'a pas envoyé un homme, par exemple ? Pourquoi elle n'a pas envoyé Harry Roselmack … quelle allure ça aurait eu, si elle y était allée non voilée!

Ce monsieur philosophe de son métier, oublie une chose, l’Iran n’est pas la France, et comme dans beaucoup de pays, les femmes portent un foulard sur la tête, c’est dans la tradition.

Chez nous elle est tout autre et c’est tant mieux, mais chacun doit s’arranger avec les us et coutumes du pays dans lequel il se rend.

Quand à dire, il fallait envoyer un homme, c’est faire fi de la carrière du journaliste, pour qui une interview avec un responsable quel qu’il soit, est une médaille à son palmarès.

Pour aller en ce cas au bout de son raisonnement, il aurait alors fallu ne pas faire du tout cette rencontre.

Les donneurs de leçons sont fatigants !

***

A la semaine prochaine …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flash-News 2215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog