Magazine Environnement

Diminution des stocks disponibles dans le plus grand magasin du monde

Publié le 20 octobre 2008 par Sophie @missecolo

La pêche en mer perd 50 milliards de dollars par an

‹‹ Témoignant de la crise qui touche le secteur, le dernier rapport de la Banque Mondiale et de la FAO a évalué à 50 milliards de dollars les pertes économiques annuelles de la pêche en mer. La surpêche ainsi qu’une mauvaise gestion des pêcheries mondiales représenteraient les principaux facteurs à l’origine de ce manque à gagner.

Intitulé « Les milliards engloutis : justification économique pour une réforme des pêches », ce dossier a étudié les mécanismes qui ont amené le secteur de la pêche à enregistrer de tels déficits. Pointant du doigt l’extrême surcapacité de la flotte mondiale, il dénonce une concurrence accrue qui, combinée à la raréfaction des ressources halieutiques, conduit à une stagnation de la productivité et à l’inefficacité économique. Ainsi, alors que les prises mondiales en mer stagnent autour de 85 millions de tonnes par an depuis plus d’une décennie, le rendement des pêcheries (prises par pêcheur ou par bateau) a baissé. D’après le rapport, "si les stocks mondiaux étaient recomposés, environ la moitié de l’effort de pêche existant suffirait à atteindre les prises actuelles".›› Lire la suite

"pertes économiques", "manque à gagner", "stagnation de la productivité", "stocks mondiaux"... les océans sont vraiment considérés comme de vulgaires entrepôts ou sont stockées les provisions alimentaires. La biodiversité marine se résume en quotas, les forêts en stères, au bout du compte, je me demande pourquoi les Etats adoptent des politiques de développement durable alors qu'ils ne laissent aucun répit à la nature. Tout le monde se fiche bien de l'environnement et les océans sont les premiers victimes de cette humanité exterminatrice.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sophie 221 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte